CULTURE

« Appel à projets : trois heureux bénéficiaires se partagent les bâches décoratives des façades de la Grand-Place « 

grande

 

Trois mois après la fin de l’appel à projets « Que faire des bâches décoratives des façades 1 à 7 de la Grand-Place », Geoffroy Coomans de Brachène, Echevin de l’Urbanisme et du Patrimoine est heureux de vous dévoiler les gagnants. De par leur originalité, leur démarche et leur respect des consignes, trois projets ont retenu l’attention du comité de sélection. 

Le collectif  d’étudiant architecte « Baya »

Il s’agit tout d’abord du projet du collectif « Baya », une ASBL fondée en 2014 au sein de la Faculté d’Architecture de l’ULB La Cambre-Horta  qui a pour objectif l’expérimentation architecturale à travers la construction de structures s’inscrivant dans une logique de durabilité, réalisées en matériaux de récupération. Dans cette optique, les membres du collectif ont eu  l’idée de réutiliser une partie de la bâche pour les utiliser comme élément de construction pour une structure mobile polyvalente, soit une yourte ! Mise à la disposition gratuitement du milieu associatif non-marchand, elle pourrait être aménagée suivant les besoins de ses usagers en tant qu’espace d’accueil, d’information , de repos ou encore de spectacle.

L’atelier de pédagogie urbaine « Out of the box »

Du mobilier de jardin , c’est l’idée lancée par l’Asbl d’Atelier de Pédagogie urbaine « Out of the Box » en partenariat avec l’ASBL  « Quartier des arts ».  Partant du constat que près de 35% des jeunes belges âgés entre 15 et 20 ans décrochent d’un programme scolaire traditionnel, l’atelier pédagogique « Out of the box » s’occupe de prendre en charge les jeunes dans cette situation. Issus de différents milieux sociaux et culturels, l’atelier entend apprendre à ces jeunes à être autonome, à développer leur confiance en soi tout en étant accompagnés avec bienveillance et attention. Les auteurs du projet ont exprimé ici leur intention de créer des produits dérivés  avec plusieurs objectifs : environnemental, culturel mais surtout social et pédagogique. L’ensemble des frais relatifs à la fabrication des produits dérivés et à leur promotion sera pris en charge par les associations impliquées dans ce projet et l’ensemble des bénéfices de la vente des produits dérivés seront répartis entre ces associations.

La collaboration entre un designer et une ETA

Enfin le dernier projet est le fruit d’une collaboration entre deux univers : celui de Pierre-Emmanuel Vandeputte, designer au Centre de la Mode et du Design (MAD Brussels) et l’Entreprise de Travail Adapté (ETA) « l’Ouvroir », tous deux mis en relation par l’Association Socialiste de la Personne Handicapée. Ensemble, ils entendent donner de leur savoir-faire pour créer des sacs en toile de bâche. L’idée repose sur la même volonté exprimée en 2005 lors de la vente des plaques constituant les sphères de l’Atomium, soit divulguer et promouvoir son attachement à la Capitale à travers un sac réutilisable. Une façon de faire porter une partie du patrimoine culturel sur les épaules des touristes et/ou  des citoyens. L’ETA « l’Ouvroir » est l’une des plus anciennes de Belgique. Elle emploie 36 travailleurs dont 29 en situation de handicap.

L’appel à projets lancé fin septembre par l’Echevin de l’Urbanisme et du Patrimoine de la Ville de Bruxelles, Geoffroy Coomans de Brachène, avait suscité la curiosité de bon nombre d’artistes et associations : «Cependant, beaucoup de candidatures étaient incomplètes voire parfois un peu surréalistes. D’autres ne demandaient que quelques mètres carrés des bâches, c’est pourquoi nous avons décidé avec le comité de sélection de désigner plusieurs projets. », explique l’Echevin « Nous avons ensuite rencontré tour à tour les candidats potentiels pour discuter de la faisabilité des projets et nous avons fini par en garder trois. »

Chaque bénéficiaire a signé une convention de cessation de matériel, dans laquelle ils s’engagent notamment à réaliser le projet avant une certaine date.

Publicités

À propos de djemma1994

Etudiante en Bac 3 journalisme à la Haute Ecole Condorcet.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :