Bruxelles

Pont Picard: 12 millions d’euros de trop? #bruxelles

BRUXELLES

pont

 

En regard de l’état des tunnels, est-il encore prioritaire – et dans l’intérêt du citoyen –  d’investir 12 millions d’euros  dans un pont dont l’utilité reste à démontrer ? C’est la question qu’a posé, ce mercredi matin, Geoffroy Coomans de Brachène suite à la commission de concertation concernant la réalisation du pont Picard, reliant le boulevard Simon Bolivar à la rue Picard, à proximité du site de Tour et Taxis. »

Construire un pont de 200 mètres de long destiné à accueillir trams, bus, piétons et cyclistes et qui relierait le boulevard Simon Bolivar à la rue Picard, c’est le projet présenté par Beliris ce mercredi matin lors de la commission de concertation.

Un projet qui soulève à ce jour de nombreuses questions à la Ville de Bruxelles, à commencer par le coût que va occasionner une telle construction : « On nous avait d’abord parlé d’un budget de 3 millions d’euros, ensuite de 6 millions, maintenant nous sommes à 12 millions, à quand les 24 millions? » s’offusque Geoffroy Coomans de Brachène, Echevin de l’Urbanisme et du Patrimoine à la Ville de Bruxelles et d’ajouter : «  N’y a-t-il pas plus urgent comme dossier à l’heure actuelle ? Je fais bien sûr  directement allusion à la problématique des tunnels bruxellois, à l’urgence de leur rénovation et à leur financement. »

Outre le coût, l’Echevin évoque également la pertinence de mettre un pont à cet endroit, à savoir,  entre le pont des Armateurs et le square Sainctelette :  « Deux ponts peu éloignés l’un de l’autre », rappelle l’Echevin, « On veut toujours construire, faire du neuf,  or ne serait-il pas plus opportun de s’assurer de l’état et de la viabilité du pont des Armateurs censé accueillir les automobilistes, étant donné que le nouveau pont Picard sera seulement accessible aux cyclistes, aux piétons et aux trams ? »

« Et du tram, parlons-en ! », continue l’Echevin. « A la base, ce pont avait été dessiné pour accueillir le tram 71. Or nous sommes dans l’inconnue totale quant au tracé de toute la ligne de ce  tram. » En effet, la STIB aurait décidé, pour le tronçon passant par Ixelles, de maintenir des bus. La traversée du pentagone n’est, quant à elle, plus à l’ordre du jour et la Ville a déjà fait savoir qu’elle n’était pas favorable à un tram sur le boulevard Bockstael.

Mais ce sont également des questions pratiques qui se sont invitées au débat, notamment en ce qui concerne l’accès des cyclistes et des PMR: « Que ce soit côté quai des Péniches ou côté quai des matériaux, comme la différence de niveau entre les quais et le tablier du pont est de plus de quatre mètres, si il veut accéder au pont, le cycliste est obligé, soit de descendre de son vélo pour monter un escalier, soit d’effectuer un détour pour accéder à l’entrée du pont. Ceux-ci préfèreront certainement continuer la promenade pour rejoindre le pont des Armateurs afin de traverser le canalMême problème a fortiori pour les personnes à mobilité réduite. »

L’avis de la commission de concertation a, quant à lui, été reporté.

Publicités

À propos de djemma1994

Etudiante en Bac 3 journalisme à la Haute Ecole Condorcet.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :