Bruxelles

Palmarès du 1er « Festival International du Film de Bruxelles » #bruxelles #cinema

Dès le « Gala d’Ouverture », le 17 novembre, dans la somptueuse salle « Grand Eldorado » de l’ « UGC-De Brouckère », les organisateurs du 1er « Festival International du Film de Bruxelles » ont tenu à souligner aux 600 spectateurs leur volonté de continuer de faire exister la culture malgré le climat tendu, 4 jours après Paris, la Ministre de la Culture, de l’Education et de l’Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet, insistant sur la nécessité de l’émouvante minute de silence qui venait d’être observée, avant la présentation du 1er film du Festival. En outre, dans son discours, elle insista sur son « refus de tous les extrémismes, de tous les radicalismes, (sur) le besoin d’indépendance des créateurs, l’importance d’éviter de replier sur soi, d’être en guerre contre l’obscurantisme, de s’ouvrir au monde ».

Qui pensait, à cet instant précis, que le « Gala de Clôture », prévu, dans cette même salle, le 21 novembre, serait annulé, les cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées bruxellois ayant fermé leurs portes, afin d’assurer notre sécurité face à la barbarie?

Ainsi le public du renoncer à assister à la 1ère belge du film « Un+une » (Fr./2015/113’/bande annonce sur: http://www.allocine.fr) et à sa rencontre de l’équipe du film, dont son réalisateur, Claude Lelouch, et ses principaux acteurs, Elsa Zylberstein, Jean Dujardin et Christophe Lambert.

Si l’après-midi « Sourd’vision », sa table ronde, son film et son spectacle, de ce même samedi, avait aussi du être annulé, les organisateurs se réjouissent du succès rencontré par les deux autres événements, un millier de jeunes s’étant rendus, dans une atmosphère constructive et passionnée. au « BIP », Place Royale, à l’occasion des journées « Media » et « Jobs Cinema ».

Quel dommage pour les lauréats, ou leurs représentant, de n’avoir pu recueillir les applaudissements qui leur étaient dus, les résultats nous étant simplement, annulation du « Gala de Clôture » oblige, communiqués par courrier électronique. Voici donc, tel que l’ont établi 3 jurys distinsts, le Palmarès du 1er « FIFB »:

Compétition INTERNATIONALE:

« Grand Prix »: « Bambanti » (Zig Zulay/Philippines/2015/90’/bande annonce: www.youtube.com/watch?v=Z6ukiBhOqsM), une vie simple, à la campagne, au pied d’épouvantails (traductions française de « bambanti »), autour du vol d’une montre en or, avec de superbes images et toute la lenteur propre au cinéma asiatique. Superbe!

« Prix du meilleur Réalisateur »: Mohamed Mouftakir, pour « L’Orchestre des Aveugles » (Maroc/2015/112′)

« Prix du meilleur Acteur », ex-eaquo: Younes Megri et Ilyas El Jihani, dans « L’Orchestre des Aveugles » (Mohamed Mouftakir/Maroc/2015/112′), une agréable comédie récompensée par 2 prix, un bel hommage au cinéma marocain!

« Prix de la meilleure Actrice »: Kanako Higuchi, dans « The Pearls of the Stone Man » (Yuzo Asahara/Japon/2014/127′)

"L'Orchestre des Aveugles" (Mohamed Mouftakir/Maroc)

« L’Orchestre des Aveugles » (Mohamed Mouftakir/Maroc)

Compétition « CINEMA BELGE »:

« Prix du Jury »: « Ineffaçable » (Grégory Lecocq/23’06)

« Prix de la meilleure Réalisation »: « La Graine » (Barney Frydman/20’43), un film dramatique fort bien réalisé, qui nous donne une grande envie de découvrir, sous peu, le 1er long métrage de ce jeune réalisateur bercé par le cinéma américain!

« Prix du meilleur Acteur »: Arthur Buyssens, dans « Ineffaçable » (Grégory Lecocq/23’06)

« Prix de la meilleure Actrice »: Cosima Bevernaege, dans « Les Amoureuses » (Catherine Cosme/27′)

Compétition « CINE JEUNES » :

« Prix du Jury »: « Yaar » (Simon Gillard/20′), un documentaire fort bien réalisé, mettant en scène des enfants aveugles, dans un village de la savane africaine!

« Prix de la meilleure Réalisation »: « L’Infini » (Dhont Lukas/22′)

Le Jury international était constitué de:

Son Président: Holt McCallany, acteur,  né à New York City, ayant étudié à la « Sorbonne » et à l’ « Ecole Marcel Marceau », à Paris, puis à Oxford, avant de se lancer dans une carrière cinématographique aux Etats-Unis.

Flonja Kodheli, albano-belge, née à Tirana, s’installant à Bruxelles en 1993, elle obtient le 1er prix de piano et de musique de chambre au « Conservatoire Royal de Musique » de Mons, avant de composer des musiques de films et de devenir actrice.

Ann Marie Jade Bryan, auteure, productrice et réalisatrice, considérée comme la première réalisatrice sourde afro-américaine, originaire de Kingston, Jamaïque. Installée à New York en 1971, elle obtient son diplôme de production à la  » Tisch School of Arts », l’une des écoles de cinéma les plus réputées au monde.

Jérôme Bonnell, scénariste-réalisateur né à Paris. Après 2 années d’études de cinéma à l’ « Université de Paris VIII », il réalise 3 courts métrages, avant un 1er long, en 2002, à 23 ans, obtenant le « Prix Junior du meilleur Scénariste », à Chicago, pour « Le Chignon d’Olga », avant d’être récompensé du « Prix Jean Vigo », en 2005, pour « Les Yeux clairs ».

Hors compétition, notons encore la projection, en 1ère nationale, de « Va Pensiero » (Dagwami Yimer/Italie/2013/56′), lauréat d’un prix italien à la production, en 2012, prix octroyé pour un réalisateur migrant, vivant en Italie depuis au moins un an, octroyé par l’ « Associazzione Amici di Giana », une association d’utilité sociale créée suite au décès d’un ami cinéaste prénommé Giana. D’une actualité brûlante vu l’importante vague migratoire connue cette année, notamment, justement, en Italie, au large de l’île de Lampedusa, alors que le film, ici, témoigne de violences suite à un assassinat raciste dans le centre de Milan.

Malgré la déconvenue d’une annulation de fin de Festival, finalement fort compréhensible, vu les circonstances, réjouissons-nous d’avoir vécu pu applaudir des films indépendants peu, voire pas, distribués, … d’où l’importance de cette 1ère organisation, la seconde étant programmée du 15 au 19 novembre 2016, le Japon devant succédé à la France comme invité d’honneur.

Yves Calbert.

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :