Eurantica Fine Art Fair déménage au Nord de Bruxelles.#bruxelles #mechelen #eurantica

????????????????????????????????????

(c): Eurantica

Pour son édition 2016, Eurantica Fine Art Fair quitte le plateau du Heysel et s’installe au Nord de Bruxelles, au Nekkerhal – Brussels North – Mechelen. Ce hall de 15.000 m2 composé d’un unique et grand palais est depuis peu géré par Artexis, organisateur d’Antica Namur, Art Brussels et bien d’autres foires en Belgique et en Europe.

Pour Luc Darte, Exhibition Manager, « Cette nouvelle implantation dans les propres murs d’Artexis va permettre de positionner Eurantica de manière plus libre et plus optimale dans calendrier des grandes foires européennes ».

L’accès à ce nouveau lieu sera d’un grand confort pour le visiteur (proximité de l’autoroute et du centre ville). Le site sera entièrement réservé à Eurantica. Le public disposera de 2500 places de parking sécurisées situées dans l’enceinte même du hall, à quelques pas de l’entrée.

Eurantica Fine Art Fair continue son évolution :
– même implantation que lors des dernières éditions, soit 10.000 m2 d’exposition pour une centaine d’exposants, avec 55% d’antiquités classiques, 10% d’art extra-européen, 35 % d’art moderne et contemporain proposés par 60% de galeries belges et 40% de galeries européennes.
– les organisateurs attendent 25.000 collectionneurs et amateurs d’art et d’antiquités.
Le vetting (contrôle de la marchandise) réunira 25 experts de renom et se tiendra comme chaque année avant l’ouverture de la foire.

A noter que le hall de Mechelen est situé à 10 minutes de la gare de Mechelen ou un service de taxis est accessible. Cette gare est directement reliée à Bruxelles Midi, la gare internationale de Bruxelles.

La réaction des antiquaires :
Pour les antiquaires français qui participent à la foire, la situation du nouveau hall est stratégique : en plein coeur d’une région privilégiée de Flandre, à 10 minutes de l’aéroport national, 15 minutes de Bruxelles ou d’Anvers, 20 minutes du Brabant wallon ou encore une heure de Maastricht. Les dates de la foire correspondant avec celle de l’ouverture de la TEFAF de Maastricht sont aussi un atout décisif. Ils entraînent l’afflux de grands marchands ou professionnels internationaux du secteur.  Pour les exposants néerlandais et flamands, la foire doit continuer à attirer les collectionneurs bruxellois, mais cette nouvelle situation sera attrayante pour les amateurs anversois et ‘nederbelges’ (Néerlandais à haut pouvoir d’achat installés en Belgique le long de la frontière).

« Nous participons à Eurantica car nous y rencontrons un public aisé et éclairé, qui connaît bien et est amateur du mobilier du XVIIIe siècle et en particulier du style Régence. C’est ce public fidèle que nous venons chercher au au coeur de la Belgique. » La Galerie Pellat de Villedon, Paris

Quant à la réaction des antiquaires belges de Wallonie ou Bruxelles, Eurantica doit rester une foire qui fait la part belle à l’éclectisme, aux jeunes antiquaires et à l’authenticité. Elle doit garder son ancrage solide dans le meuble ancien et vintage, le tableau de maîtres et la peinture moderne ainsi que le bijou. Ce positionnement répond aux attentes des collectionneurs fidèles de la foire. Le thème choisi pour cette édition est Belgian Painting.

« Eurantica, c’est d’abord la marque de fabrique d’un groupe qui est leader dans l’organisation de salons et donc la garantie de visiteurs nombreux et de qualité. C’est ce professionnalisme dans l’organisation qui fait que nous suivons la foire où qu’elle soit à Bruxelles. Les nouvelles facilités d’accès et de parking ne seront que des atouts en plus pour bien accueillir nos invités. » Sébastien Tercelin de Joigny, Mons.

« L’avantage du déménagement est que la foire est plus accessible. La difficulté d’accès et de parking était un souci lors de grands événements organisés aux abords de la foire. Il ne faut pas perdre de vue que Mechelen est situé à un jet de pierre de Bruxelles. De plus, la foire va attirer un nouveau public. Je vois ce changement comme un nouveau défi, un nouveau départ. » Frederik Muller
« Mechelen est une localisation idéale pour les visiteurs du salon, accessible de partout. La foire se rapproche d’Anvers, de la Flandre, des Pays-Bas, de l’Allemagne tout en restant très près de Bruxelles. C’est un endroit névralgique. Eurantica peut écrire une nouvelle page de son histoire et repartir d’une page blanche. Mais c’est aussi aux exposants d’écrire cette nouvelle histoire et de relever le défi en proposant des pièces uniques, de niveau international. Je m’engage personnellement dans ce sens et j’ai déjà sélectionné des pièces exceptionnelles pour la foire de mars. Ce sont les pièces qui doivent parler au client. Je présenterai une horloge à gaine extrêmement rare d’époque Louis XV ainsi qu’une paire unique de grands candélabres égyptiens d’Epoque Empire.
D’autre part, Artexis va pourvoir adapter ce grand hall sobre et sans colonnes au plan de la foire et non l’inverse. Le parking proche et sécurisé est un atout colossal pour les visiteurs et les exposants. De plus, la ville historique de Mechelen est un superbe écrin pour les collectionneurs étrangers de passage à la foire. » Edouard de Potter d’Indoye.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s