39ème « Antica Namur ». #wallonie #art #antics #namur

« Depuis longtemps à Namur, le Salon Antica s’est donné pour mission de remuer nos tripes et nos sens, d’ouvrir plus largement encore tous nos chakras artistiques, de garder intacte en nous l’émotion que provoque la beauté, surtout celle qui a une histoire… Cette chasse à l’objet convoité, … ce coeur qui bat un peu plus vite que d’habitude quand on sent que l’on s’approche de la découverte attendue … vers quoi, on le sait, convergent toutes nos passions, voilà des aventures, des sentiments et des frissons que chaque homme et chaque femme se devraient d’avoir un jour éprouvés car ils s’apparentent, quelque part, et toute proportions gardées, à la quête amoureuse… Alors, promenons-nous dans le bois … de ces alcôves et de ces lambris, mais prenons garde de ne pas trop nous perdre dans les chemins de traverse: cette année, en effet, c’est un bestiaire extravagant et magnifique qui y a pris ses quartiers d’automne. Qui sait si les chats bottés malicieux, les biches aux pieds d’airain, les licornes délicates ou les pies chapardeuses ne vont pas nous y retenir, prisonniers de leurs charmes et de leurs sorts »? …

C’est en ces mots choisis que Denis Mathen, Gouverneur de la Province de Namur – qui, ce 12 novembre, accueillait la Princesse Léa de Belgique, les Ambassadeurs de Malaisie et de Suisse, ainsi que des représentants de plusieurs autres Ambassades – nous invite à découvrir le 39ème « Antica Namur », qui, avec ses 120 antiquaires, belges et étrangers, exposant sur une superficie de 13.000 m2, est devenu la seconde plus importante « Fine Art Fair » belge, après la « BRAFA », 27 galeries exposant pour la 1ère fois à Namur – dont la maison « Costermans », du Sablon, le « Couvent des Ursulines », de Liège, ou des galeries de Paris et de Genève -, près de 28.000 professionnels, collectionneurs et amateurs d’art y étant attendus.

Poursuivant, d’année en année, son évolution qualitative, l’édition 2015 d’ « Antica Namur » s’est donc offerte l’animal pour thème, sujet classique par excellence, quand il est illustré par les sculpteurs de marbre ou de bronze, mais pouvant être drôle, quand il est traité, en peinture, dans des scènes de genre où, par exemple, le chien et le singe deviennent des personnages humains, costumés par leurs créateurs. Sujet décoiffant, quand les curiosités naturalistes, papillons, ours et autres trophées de chasse sont mises en scène par nombre d’antiquaires aux réels talents de décorateurs, alors que leurs représentations sont omniprésentes dans l’art africain et asiatique, voire antique, en général.

Démonstration en est faite sur le stand réservé aux Musées namurois (I02), le « Musée archéologique » présentant une plaque-boucle, en bronze, ornée d’un « Daniel dans la Fosse au Lions », trouvée à Bouvignes, ainsi que des mortier et tesson de vase, en céramique sigillée, décorés de lions, datant du haut-empire romain, sans oublier une intéressante collection d’anciennes pièces de monnaie, dont l’une nous montre un éléphant terrassant un dragon, histoire de prouver la puissance de l’empire romain. Le « Musée africain », quant à lui, expose un masque Hemba, du peuple Suku (Bas Congo), à la tête surmontée d’un antilope, ainsi qu’une boîte en ivoire aux sculptures zoomorphes (nord-est du Congo) et qu’une dent d’hippopotame sculptée, révélant la silhouette d’un alligator.

Plus original, le « Musée de la Fraise », sis à Wépion, présente des illustrations des « Fables de La Fontaines », signées Gustave Doré; une autre montrant, dans les fraisières, « Djosef & Francwès », accompagnés de 2 escargots géants; sans oublier la présence d’un « miroir aux alouettes » (pédalier de vélo et plaque en bois incrustée de petits miroirs), objet détourné, destiné à éloigner les oiseaux des plantations de fraises. Ancêtres des mangas, des « Fantaisies japonaises » de Félicien Rops nous sont offertes par le « Musée Félicien Rops », le « TreMa » nous prouvant que sur les armoiries du Comte de Namur figurait le lion des Flandres. Quant au futur « Musée des Arts décoratifs », il nous présente un énorme gâteau d’anniversaire, à l’occasion du 80ème anniversaire de l’acquisition de l’ « Hôtel Groesbeek de Croix » par la Ville de Namur… Et à l’intérieur de ce gâteau factice, nous découvrons quelques jolies figurines animalières, en porcelaine et biscuit d’Andenne, des 18ème et 19ème siècles.

Classicisme mosan, décor club et gravures d’animaux à l’anglaise, feutré ardennais aux trophées et peintures de chasse, ou encore tradition hollandaise, les antiquaires allient, ici, mobilier d’époque et de caractère à des objets de collection à haute valeur décorative, les jeunes galeries belges côtoyant les grandes maisons internationales, nous offrant un intéressant mélange de genres, les larges allées étant mises en valeur par de superbes montages floraux réalisés par la « Belgian Flower Arrangement Society ».

Avec subjectivité, notons la présence d’une superbe libellule art nouveau, griffé « Georges Fouquet », avec émeraude, rubis et diamant (« Epoque Fine Jewels »/Kortrijk/E06); d’un lustre en cristal de roche de grande pureté, datant du 19ème s. (« Roissart et Bronze »/Bruxelles/G18); d’un lit « à la turque » aux accoudoirs rococos, dans une scénographie signée Gérard Wathelet (« Jean-François Régis »/Bruxelles/G10); d’un meuble Empire, en acajou et marbre « bleu Turquin », avec décorations en bronze doré (« Edouard de Potter d’Indoye »/Melle/F05); des scènes de genres de la « belle époque », telle « Les Marmitons » de Joseph Bail (« Gal. Ary Jan »/Paris/I01); un cabinet à secrets finement décoré et des scènes villageoises flamandes de Joseph Van Bredael (« Florence de Voldère »/Paris/G11); de « La Promesse de l’Aube » et autres sculptures contemporaines d’une artiste d’origine liègeoise (« Caroline Moxhon »/Wezembeek-Oppem/H20); d’une parure pectorale chinoise Miao aux 2 paons, de 2 petits chevaux moghols, en argent, et de 2 gardiens du temple, en bois, du 18ème s., de l’Etat indien de Gujarat (« Maison Halter »/ Bruxelles/G26); d’un chien de garde d’un tombeau, en terre cuite orangée, de la dynastie Han, ou d’un ensemble de 6 musiciens et d’une danseuse, de la dynastie Tang (« Ming-K’i Gallery »/Waardamme/E13); d’un bel ensemble de mobilier design (« Galeria Miquel Alzueta »/ Barcelone/G22); sans oublier des peintures d’Alechinsky, Delvaux, Ensor, Evenepoel, Magritte, Permeke, Rops, Wouters, … (« La Galerie belge »/Namur/F20). A noter que les références écrites entre parenthèses correspondent à celles figurant dans le guide du visiteur qui vous est gracieusement remis à l’entrée.

"Les Marmitons"/J. Bail/ (c) "Galerie Ary Jan"

« Les Marmitons »/J. Bail/  (c) »Galerie Ary Jan »/Paris

Notons aussi l’organisation de conférences, à 15h.: « La transmission d’un patrimoine artistique aux générations futures » (mardi 17), “Edgar Degas – Petite danseuse de 14 ans – Histoire de la fonte A.A. Hebrard” (jeudi 19) et « L’art animalier dans la peinture aux XIXe & XXe siècle” (samedi 21).

Ouverture, en semaine, de 14 à 19h., avec nocturne le jeudi 19, jusqu’à 22h., le week-end, de 11h. à 19h. Prix d’entrée, incluant les conférences: 20€ (15€ via internet), avec gratuité pour les dames, le mardi 17. Site: http://www.antica.be

Alors, n’hésitez plus à venir découvrir la qualité et le professionnalisme de ce salon tant prisé des connaisseurs belges et frontaliers. où l’on peut « chiner » à l’aise, à la recherche de la perle rare qui viendra embellir votre intérieur, à moins que vous ne vous laissiez tenter par la beauté de l’un ou l’autre collier, broche ou bague sertis des pierres les plus précieuses.

Yves Calbert (avec « mots choisis » signés Denis Mathen).

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s