La police marocaine bientôt en patrouille à Bruxelles ? #police #justice #bruxelles

REGION

 

C’est la fausse bonne idée du ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA).

policemarocaine

On peut s’étonner de cette prise de position d’un ministre pourtant attaché à la droite radiale flamande, ancien du Vlaams Blok de Brasschaat.

Il semble avoir été conquis après une visite de travail en Afrique du Nord la semaine dernières.

L’idée est de venir faire patrouiller des policiers marocains à Bruxelles et Anvers et vice-versa. Jan Jambon prétend que notre police peut prendre de l’expérience de policiers marocains en matière de lutte contre le djihadisme notamment.

Notre journal s’oppose avec fermeté à cette mesure pour le moins contestable et peut-être illégale.

  1. La fonction de police est réservée à des citoyens belges. Faire patrouiller des policiers de nationalité marocaine à Bruxelles ou Anvers posera, nous semble-t-il des questions d’ordre juridique notamment quant à la validité des PV que ceux-ci rédigeront ou quant à leur implication dans d’éventuels actes tels que fouilles, perquisitions, etc… Nous n’excluons pas que certains actes puissent être déclarés nuls car effectués par des policiers appartenant à un corps de police étranger.
  2. Nous ne contestons pas l’intérêt d’un échange d’informations et de compétences entre des policers belges et marocains tel que cela se pratique en matière militaire. Mais ces policiers ne doivent en aucun cas être sur le terrain. Qu’ils aient des réunions de travail informelles avec leurs homologues belges pourquoi pas, mais les mettre sur le terrain: NON
  3. Que pensera le citoyen belge lambda de se faire contrôler par des policiers marocains -qui ne connaissent pas le néerlandais- et rendent leur intervention difficile et illégale (loi de 1935 sur l’emploi des langues en matière judiciaire) en zone de langue néerlandaise ou bilingue comme chez nous à Bruxelles . Soyons francs. Les citoyens belges auront une nouvelle fois l’impression d’une présence étrangère chez eux. Est-ce bien nécessaire d’en rajouter surtout dans des villes comme Bruxelles ou Anvers, confrontées à une influence grandissante des populations venant d’Afrique du Nord ?
  4. Le système politique marocain n’offre pas les mêmes garanties que les nôtres en matière de droits de l’homme et de libertés publiques même si nous ne contestons pas les efforts fournis en cette matière par le régime chérifien. Nos traditions constitutionnelles en matière de libertés publiques sont différentes. Nous savons tous que la torture et la violence se pratiquent encore dans le chef de la police marocaine. Nous ne pouvons prendre de risque de mettre sur le terrain chez nous des policiers ayant une culture et une approche tellement différente de la notre. Qu’en penserait le comité P en cas de bavure ?

Pour toutes ces raisons, nous pensons que l’illumination de Jan Jambon sera dangereuse et néfaste à notre population qui ressentira une nouvelle fois l’influence étrangère et que cette idée d’une intervention de la police marocaine sur le terrain chez nous doit être abandonnée totalement et définitivement.

MDD

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s