Bruxelles

Un lycée portera le nom de Soeur Emmanuelle. #anderlecht #catho #religion #education

ANDERLECHT

Emmanuelle

Bientôt un nouveau lycée catholique verra le jour à Anderlecht. Celui-ci rendra un hommage particulier à Sœur Emmanuelle.

C’est à Anderlecht, avenue d’Itterbeek, que le lycée Sœur Emmanuelle verra bientôt affluer une multitude d’élèves de première et deuxième secondaire.  »Il s’agira d’un DOA, un degré d’observation pédagogique, puisque l’école n’accueillera que des premières et deuxièmes années« , détaille Marie-France Drouart, présidente de l’ASBL pouvoir organisateur du Lycée Sœur Emmanuelle, interrogée par la RTBF. « Le but est de proposer aux élèves un réel travail d’orientation pour les accompagner dans leur choix d’option vers la troisième année, lorsqu’ils pourront alors rejoindre les autres écoles de notre réseau ». A Anderlecht, quatre autres écoles font partie de ce réseau: l’Institut Notre-Dame, l’Institut des Sœurs de Notre-Dame, l’Institut Marie Immaculée Montjoie et l’Institut de la Providence.

La petite sœur des chiffonniers

Une classe de première différenciée sera également ouverte au lycée Sœur Emmanuelle. Celle-ci accueillera les élèves n’ayant pas réussi leur CEB. Un programme d’immersion sera également proposé à raison de 8h de cours en néerlandais. L’hommage à Sœur Emmanuelle est apparu comme une évidence pour l’ASBL qui porte le projet. Sœur Emmanuelle est née à Bruxelles en 1908 sous le nom de Madeleine Cinquin. Surnommée la petite sœur des chiffonniers du Caire, elle a vécu la majorité de sa vie au service des plus démunis. En Egypte, elle a beaucoup travaillé à l’ouverture de l’enseignement. Elle est aussi  »une femme et rares sont les écoles qui portent des noms de femmes. Elle parlait aussi l’arabe, ce qui est un symbole d’ouverture si l’on tient compte de la présence d’élèves musulmans de nos écoles bruxelloises », a ajouté Marie-France Drouart.

Répondre à un boum démographique

Les permis de bâtir sont sur le point d’être attribués et les travaux devraient commencer rapidement puisqu’une rentrée scolaire est envisageable pour septembre 2016. Le pouvoir organisateur de l’Enseignement catholique s’est en effet montré très enthousiaste quant au développement rapide du projet, ce dernier répondant à l’urgence d’une démographie en pleine expansion. Selon nos confrères de la RTBF, le futur bâtiment, réparti sur un rez-de-chaussée et deux étages, devrait être composé d’une ossature en bois. Au total, pas moins de 400 élèves pourront assister aux cours, étudier à la bibliothèque, s’exercer à la salle de sports ou apprendre dans l’espace réservé au multimédia. Le tout dans un cadre de verdure puisqu’il est prévu que l’école jouxte la zone verte anderlechtoise. S.T. (d’après la RTBF)

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

%d blogueurs aiment cette page :