« Le labyrinthe de tournesols », à Mons. #wallonie #art #culture

Tournesols 3
Jusqu’au 25 juillet, « Mons 2015 » nous attend sur la Grand’ Place de Mons, avec 7.500 tournesols, installés sur 5.000 palettes en bois, dans un espace de 3.000 m2 (100m sur 30m), une installation due à l’artiste française Fanny Bouyagui – et à « Conception Art Point M », qui a réalisé le montage de ce labyrinthe floral -, son projet ayant demandé 2 ans de préparation, Yves Vasseur, le commissaire  général de la « Fondation », lui ayant simplement demandé d’imaginer une animation estivale devant l’Hôtel de Ville.
Tournesols 2
Un casque d’écoute sur les oreilles, nous empruntons, tout à notre aise, un parcours intérieur de 300 m, véritable dédale poétique, ludique et immersif, écoutant des bruits, des messages, de chants, de musique, … Avec cette bande-son, nous évoluons à la frontière du design sonore, en hommage aux célèbres tournesols peints par Vincent Van Gogh (1853-1890), dont l’exposition « Van Gogh au Borinage », au « BAM »,  a attiré quelques 185.000 visiteurs.
Mais revenons sur la Grand’ Place, face au petit singe porte-bonheur, toujours en attente de nos caresses, où, au détour d’un cul de sac dans le labyrinthe, 4 mosaïcultures nous attendent, sculptures végétales géantes réalisées par les équipes des espaces verts de la Province du Hainaut, sur une idée de la conceptrice du projet, Fanny Bouyagui.
Tournesol 4 Van Gogh
Pour surplomber ce labyrinthe, une tour de 10 m de haut s’offre à nous. Ayant pris de la hauteur, grâce à une jumelle, les tournesols se rapprochent de notre vue. A nous de reconnaître les 5 variétés présentes sur le site: « Hoog », « Prado Gold », « Russian Giant », « Schnitwunder » et « Soleil Waooh », dont les graines ont été importées d’Espagne et de France, leur production étant bien belge.
Pour obtenir 7.500 tournesols, 12.000 fleurs ont été plantées, avant d’être sélectionnées, les plus petites ne dépassant guère 70 cm et les plus grandes atteignant … 3 m de hauteur. Pour peu, on se croirait en Provence, là où Vincent Van Gogh s’était retiré, hospitalisé à Saint-Rémy-de-Provence, avant de réaliser ses derniers tableaux à  Auvers-sur-Oise… De là à boire un petit rosé… de Provence, … au sortir du labyrinthe, nombre d’accueillantes terrasses n’attendant que notre visite.
Entrée libre, de 12 à 20h., à raison de 200 personnes à l’intérieur du labyrinthe. Le dimanche 26 juillet, dès 14h., distribution des tournesols.
 Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s