Terminus de la #stib : le parlement bruxellois grince des dents #bruxelles #politique #mobilite #mivb

Het brussels parlement

Le parlement bruxellois.

Le 29 juin prochain sera lancée la période de test du nouveau piétonnier de Bruxelles. Il comptera parmi les plus grands d’Europe. Cependant le déplacement vers le haut de la rue du Lombard du terminus des bus fâche  les députés régionaux. 

Le chantier n’est pas négligeable : la zone piétonne de Bruxelles va passer fin juin de 28 à 50 hectares, pour une période test de 8 mois. Les boulevards du centre-ville seront pour la plupart interdits aux voitures, ce qui permettra de développer à la fois les pistes cyclables mais aussi les activités culturelles et sportives. Dans une interview à TéléBruxelles Els Ampe, échevine de la mobilité à la ville de Bruxelles, qualifie ce plan de « projet fédérateur (…) qui va booster la ville ».

Le nouveau piétonnier va bouleverser le réseau de la STIB. Les bus 48 et 95 par exemple verront leur terminus déplacé devant le parlement régional. Décision que les députés désapprouvent, arguant que ce projet va entrainer une augmentation des allers et retours devant le parlement.

Charles Picqué, président du parlement bruxellois se montre catégorique pour refuser le terminus devant son institution.

Les députés évoquent aussi la gêne causée aux visiteurs et aux fournisseurs. De plus, certains jugent que l’arrêt sera situé trop loin du centre-ville.

Le syndrome du NIMBY * ?

Une concertation tripartie stib/parlement bruxellois/ville de Bruxelles est prévue dans les prochains jours.

* Not In My Back Yard (« pas dans mon jardin » en français)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s