Des kots sociaux à Louvain-la-Neuve #louvain-la-neuve #immo #ucl

LLN

Dès la rentrée universitaire de septembre, les étudiants issus de familles à faibles revenus pourront séjourner dans les 49 nouveaux kots sociaux qui seront mis à leur disposition par l’Université Catholique de Louvain.

C’est une première en Wallonie. Des kots sociaux destinés en priorité aux étudiants issus de familles à faibles revenus sont en cours de finition dans la ville universitaire de Louvain-la-Neuve. Reste encore à réaliser quelques aménagements intérieurs et le tour sera joué. Ces 49 kots sociaux sont situés en plein centre-ville, près de la place des Paniers.

Le projet est né il y a quelques années. A l’époque, la Région wallonne avait chargé l’Université de Liège (ULg) de réaliser une étude sur le manque de logements dans les villes estudiantines. L’étude avait révélé un déséquilibre criant entre l’offre et la demande à Louvain-La-Neuve. Rapidement, le conseil communal d’Ottignies-Louvain-la-Neuve a réagi en faisant un appel d’offre. La société de logement social « Notre Maison » a été chargée du projet par la ville et par l’UCL.

Les loyers de ces nouveaux kots seront moins élevés que ceux demandés dans le secteur privé. Un mois dans un kot social coûtera à l’étudiant 330 euros par mois, charges comprises. Les candidatures viennent d’être lancées mais n’ont jusqu’à présent pas rencontré un franc succès. « Nous avons lancé les inscriptions à la mi-avril et nous n’avons encore reçu que 5 demandes fermes. Il y a eu aussi beaucoup de personnes intéressées, mais elles n’ont pas encore rentré de dossiers », explique Nicolas Cordier, directeur de la société de logement social, à la RTBF. Mais les étudiants étant en plein rush de fin d’année, il n’y a pas de quoi paniquer, relativise « Notre Maison ».

Devant le faible nombre de candidatures, la société de logement social a toutefois demandé à la Région l’autorisation d’élargir les kots sociaux aux étudiants issus des familles aux revenus moyens. La réponse n’est pas encore connue et « Notre maison » rappelle que la priorité sera toujours donnée aux étudiants détenant le moins de revenus financiers.

L’objectif de cette démarche sociale est aussi, à long terme, de faire réagir les propriétaires privés en les poussant à moderniser leurs biens et à diminuer le prix des loyers.

S.T. (d’après la RTBF)

source: www.infocatho.be

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s