Milquet attend des sanctions envers Yacob Mahi #anderlecht #justice #enseignement

Mahi

La ministre de l’Education Joëlle Milquet a indiqué hier attendre les propositions de son administration quant aux éventuelles sanctions disciplinaires à infliger à Yacob Mahi, ce professeur de religion islamique de l’athénée royal Leonardo Da Vinci, à Anderlecht.

Interrogée ce mardi en commission du Parlement de la Fédération par le député Gilles Mouyard (MR), la ministre a indiqué que l’enseignant fait toujours l’objet d’une enquête disciplinaire menée par l’administration de l’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

«Une audition a eu lieu et j’attends à présent les propositions de l’administration en matière de sanctions disciplinaires», a-t-elle précisé. «Cela peut déboucher sur tout: de la plus petite sanction à la plus forte», selon la ministre Joëlle Milquet

M. Mahi est toujours soupçonné d’avoir lancé auprès des élèves une pétition contre un de ses collègues chargé du cours d’histoire et d’avoir publié une carte blanche dans la presse où il faisait l’apologie du négationniste Roger Garaudy.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s