Grande enquête Haren: 2. L’insécurité dans les rues de Haren! #Haren #bruxelles

11225802_851294491572270_595991639_n

Malgré un paysage en apparence paisible, une légère brise d’insécurité est perceptible dans les rues du petit village de  Haren qui est intégré à Bruxelles-Ville depuis plus d’un siècle. Les habitants s’enferment chez eux comme  le seul commissariat de police ferme à partir de 22h.

« Les maisons sont de plus en plus visitées le soir. » nous dit Jacques, un habitant de la commune. « Les personnes avec qui on parle c’est de la famille ou bien de vieux amis, il n’y a rien ici! »

Ce sentiment n’est pas partagé par tout le monde mais les habitants d’Haren espèrent que la situation évoluera.

Avec 4500 habitants dans le petit village, ce sentiment d’insécurité grandissant pourrait semer une crainte entre les habitants et rendre peu à peu la vie sociale à Haren difficile.

 

Bryan CAPE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s