Le musée itinérant du capitalisme arrive à Bruxelles. #bruxelles #social #economie

SAINT-GILLES

capitalisme

Après Namur en 2014, le Musée du capitalisme pousse les portes de la capitale. Il se déploie sous forme d’une exposition itinérante avant de s’arrimer dans un lieu fixe. Un espace citoyen pour comprendre les origines du capitalisme, ses limites, ses espoirs et présenter quelques alternatives possibles.

Il n’existe aucun Musée du capitalisme dans le monde! C’est ce qu’affirme l’équipe de quatorze bénévoles âgés de 25 à 32 ans qui a mis sur pied ce musée, unique donc, interactif et itinérant qui s’est posé depuis ce 13 février au CPAS de Saint-Gilles. Une exposition d’environ 200m² qui suit un parcours didactique depuis les origines du capitalisme jusqu’à ses alternatives en passant par les espoirs qu’il a portés ainsi que ses limites. Quatre salles tentent d’expliquer ce qu’est le capitalisme et permettent au public de mieux comprendre le système. Il s´agit aussi d´amener un espace de réflexion et de discussion sur le capitalisme. En sortant du Musée, chaque visiteur devrait avoir acquis les outils nécessaires pour s´affirmer au mieux dans sa citoyenneté.

Salle Origines
Cette salle propose une définition du capitalisme (mais aussi, de manière secondaire, du libéralisme, du socialisme et du communisme). Cette salle est aussi l´occasion d´exposer en quelques dates repères, l´histoire des grandes avancées des sociétés occidentales et des diverses exploitations.

Salle Espoirs
Les espoirs, présentés sous forme de différents « focus », sont les espoirs qui ont été permis par des sociétés humaines fondées sur le capitalisme. En effet, le système capitaliste a notamment favorisé la lutte contre les fléaux et les maladies (focus santé), la production et la distribution en grande quantité ainsi que l´accès d´une population en pleine croissance à la consommation (focus style de vie américain), la mise en place d´organisations efficaces et productives et l’allégement du labeur quotidien (focus Travail – Loisirs), l’ascension sociale (focus Rêve américain), l’accès à une alimentation variée et en quantité (focus Alimentation), la mise en place d’une morale plus universelle, d’institutions et d’échanges économiques internationaux (focus Mondialisation).

Salle Limites
Les limites présentées sont celles qui découlent du capitalisme. Les focus suivants y sont présentés: la surconsommation, la finance, l´agro-alimentaire, l´environnement, la démocratie, les inégalités et le mal-être.

Salle Alternatives
Dans cette salle, une série d´initiatives lancées en Belgique est présentée. Elles apportent des solutions aux problèmes intrinsèques du capitalisme. Le visiteur peut également y inscrire ses propres initiatives et idées.

SB

Le Musée du capitalisme, au CPAS de Saint Gilles, rue Fernand Bernier, 40 à 1060 Bruxelles.
Du 14 février au 31 mai 2015. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h et le samedi de 10h à 18h.

 

source: infocatho.be

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s