Les 25 ans du « Cambridge » à Louvain-la-Neuve

LOUVAIN-LA-NEUVE

Très récemment, dans le centre piétonnier de Louvain-la-Neuve, en face du « Théâtre Jean Vilar » le Restaurant-Brasserie « Le Cambridge » fêtait ses 25 ans, en proposant deux menus festifs à ses nombreux convives, avec en invitée d’honneur, venue spécialement de Pologne pour l’occasion, Magda Gessler, Présidente du Master Chef polonais, présentatrice de l’émission « Révolutions culinaires » pour la télévision nationale, une Chef Coq des plus appréciées dans son pays, où elle gère pas moins de 30 restaurants. Multidisciplinaire, elle est, en outre, écrivain, créatrice de mode, peintre et architecte d’intérieur.
Magda Gessler à la découpe du gâteau de sa composition

Magda Gessler à la découpe du gâteau de sa composition

A ce dernier titre, elle a du apprécier, en ce lieu, le plus « british » de la ville, la superbe décoration réalisée par Thierry Boutemy, concepteur des décors du film « Marie-Antoinette » (Sofia Coppola/USA/2006/123′). Ainsi, les tables sont disposées sous un immense lustre de cristal, devant plusieurs bibliothèques aux nombreux ouvrages attendant leurs lecteurs, d’anciennes raquettes de tennis et de clubs de golf « so british », des photos noir-et-blanc ou sépia de la Ville de Cambridge et de ses champions sportifs d’antan, dont celles de la célèbre régate d’aviron « Oxford – Cambridge », ces dernières étant surmontées d’une authentique embarcation… Un bien bel accrochage! …
Mais qui est à l’origine de cette réalisation? … C’est « toute une histoire », pour reprendre le titre d’une émission populaire de « France 2 »! … Il y a 25 ans, un jeune Palesinien, Mahmoud Asli, reprenait une simple brasserie… Il en a fait, désormais, un restaurant gastronomique!
Dans un prochain article, nous vous compterons l’extraordinaire « succes-story » de cet homme simple, resté extrêmement modeste malgré sa réussite, … arrivé à Louvain-la-Neuve sans pouvoir s’exprimer, aucunement, en français, et qui pour se payer des études à l’ « UCL », devint – pendant 3 ans, 3h. par jour, à midi – plongeur dans un café d’étudiants, … « Le Cambridge »! …
Aujourd’hui, il gère trois restaurants à Louvain-la-Neuve, les deux autres étant « Le Rabelais », à l’atmosphère 100% orientale, avec, à la carte, des spécialités libanos-palestiniennes, réalisées selon ses recettes familiales (cfr. www.lerabelais.be), et « L’Outre-Mer », proposant, à des prix pensés pour les étudiants, des « tapas » à la libanaise (« durums », « kebal », « falafel », « moutabal », …). Nous y reviendrons également!
Pour l’assister dans la gestion de ses trois restaurants, Mahmoud Asli a engagé, il y a 7 mois, un directeur efficace, Pierre Piwonski, qui, pour aider le chef Coq, Pascal, en cas d’affluence, n’hésite pas à revêtir un tablier, lui qui fut chef de cuisine, durant 2 ans, à « Bozar », avant de diriger le restaurant du « Vaudeville », pendant 4 ans, ayant servi aussi bien le dessinateur Philippe Geluck que notre ancien 1er Ministre Elio Di Rupo, … ce qui nous confirme qu’au « Cambridge », nous sommes vraiment en bonnes mains, … pour le plus grand plaisir de nos papilles gustatives.
Alors attablons-nous en écoutant Oscar Wilde: « Le seul moyen de se débarrasser d’une tentation est d’y céder. Essayez de lui résister, et votre âme aspire maladivement aux choses qu’elle s’est défendues ».
Mahmmoud Alsy, cheveux noirs (à g. à côté de son épouse et de l'échevin Cédric du Monceau

Mahmmoud Alsy, cheveux noirs (à g. à côté de son épouse et de l’échevin Cédric du Monceau

Commençons par un délicieux cocktail créé par Virgil, leur jeune barman, le « Drama Queen » (triple sec, vodka, liqueur de framboises, jus de pommes-cerises & champagne le « Cambridge » (fruité, lui aussi) & le « Manneken Pis » (liqueur de speculoos, « Kahlua », « Baileys » & crème faîche), sans oublier l’onctueuse « Pina Colada Maison » (rhum blanc, crème de coco, jus d’ananas & chair fraîche de noix de coco), l’ « Apéro Maison » (cava & liqueur de pêches), …, ces boissons étant étant aussi disponibles dans l’après-midi.
Comme entrées, citons les exquises « Croquettes de Crevettes grises » (servies en duo, avec du persil plat frit/12€50), le « Trio de Noix de Saint-Jacques » (rôties, avec oeufs de poisson volant, sur une salade fraîcheur de « baby » chicons rouges & vinaigrette aux fruits exotiques frais/14€), …
En salades, retenons la « Salade Cambridge Façon Dôme » (carpaccio de boeuf, copeaux de foie gras, huile à la truffe blanche, pesto vert, tomates confites, pain grillé, fleurs comestibles, croquant de parmesan & de jambon de parme/ 16€50), la « Salade Mezze » (gambas géantes grillées, scampis « Nabashi », feuille de vigne, tarama, tzatziki, calamars & tempuras frits/16€50), les exquises « Croquettes de Crevettes grises » (servies en duo, avec du persil plat frit/12€50), …
Pour suivre des « Plats Grand-Mère » de notre terroir (13€50 à 17€50), des « Curry Maison » (13€50 à 17€), des Pâtes (de 11€50 à 16€), des poissons et fruits de mer: « Gambas géantes grillées By Asli » (en marinade à base de sumac et épices libanaises, accompagnées de pois chiches et aubergines grillées à a sauce tomate, taboulé oriental et caviar d’aubergine, salade croquante, fraîcheur de melon et perles roses/25€), « Dos de Cabillaud royal » (poêlé et gratiné au parmesan, avec mousseline de céleri rave, salicorne et sauce truffée/21€), …
Côté viandes, nous allons du « Tartare de Boeuf moulu Minute » (14€90) à la « Rousse de Galice » (200gr. de filet pur d’un boeuf de race espagnole ancestrale, mondialement reconnu pour sa tendresse, servi avec une salade de saison/24€), … En accompagnement, incluses dans le prix, de savoureuses frites frâiches maison, croquantes à souhait, servies dans un ravissant petit panier métallique. Choix de sauces à 3€.
En saison, toujours à la carte: moules marinières, vin blanc, curry ou roquefort (23€) et, côté gibier: du « Civet de Biche (ou de Lièvre) à la Sauce corsée aux Airelles » (avec poire confite façon chasseur & croquettes de pommes-de-terre/18€50) ou un délicieux « Filet de Faisan à la brabançonne » (23€50).
En lisant Théodore De Banville: « C’est la sagesse, aimer le vin, la beauté, le printemps, le printemps divin, cela suffit. Le reste est vain », ne gâchons pas notre plaisir en découvrant l’intéressante carte de vins du « Cambridge », proposant, entre autres, une sélection « By Asli » de vins italiens: en rouge, un « Montepulciano d’Abruzzo » (provenant des vignes de Padoue, sec et léger, présentant une robe typique de la vinification du cépage rouge, aux arômes intenses et très parfumés, très agréables, au goût fin et élégant, frais et harmonieux/23€, les 75cl./15€50, les 50cl./8€, les 25cl./4€, le verre). A déguster avec sagesse! Un délice! Aux mêmes conditions, en blanc: un « Pinot Grigio » & en rosé: un « Rosato Veneto punto domus Vini ».
La cave du « Cambridge » nous propose aussi, en rouges, un « La Romaine Vaison La Rommaine » (Côte du Rhône, Médaille d’Or, puissant et épicé. La bouche, dominée par les fruits rouges et les arômes poivrés se termine par une finale toute en fraîcheur et en minéralité/23€70), un « Bourgogne Pinot Noir Le Fouleur » (élevé en fût de chêne, présentant une belle robe vermeille, fruits de cassis et groseilles, avec des reflets rouges intenses. Au nez, arômes de petits fruits rouges sur une pointe d’épices. En bouche, une belle fraîcheur, avec une acidité bien équilibrée, rond et puissant/37€), … En blancs, nous allons d’un « Muscadet Sèvre et Maine La Marinière » (19€) à un « Sancerre Beau Roy » (vin de Loire, aux arômes floraux et très fruités, bien équilibré en bouche/ 38€50), … En rosés, notons un « Palmiers du Galoupet » (à la robe d’un joli rose bonbon, au nez de fraises mûres et de fruits exotiques, bien équilibré, rond et long en bouche/23€), …
"Le Cambridge" fête ses 25 ans en musique (quatuor à corde d'Igor Unterberg)

« Le Cambridge » fête ses 25 ans en musique (quatuor à corde d’Igor Unterberg)

De 14h. à 18h., ou en desserts, découvrons de délicieuses coupes de crèmes glacées, dont la « Dame brune » (vanille & chantilly, avec coulis de « chocotof »/7€), la « Waleska » (caramel salé bio, coulis de « Baileys » & éclats de spéculoos « Dandoy »/9€50, la « Richelieu » (avec eau de vie « Poire William », citron, frambise, fruits de la passion/9€50), … Evoquons également le « Moelleux au Chocolat » (accompagné d’une boule de glace vanille/7€50) et le « Tiramisu belgo-italien » (avec brisures de spéculoos « Dandoy », boudoirs au café & »Amaretto »/7€50), de quoi oublier nos régimes! … Ainsi, avec Joe Levis, pensons: « Je me suis mis au régime: en 14 jurs, j’ai perdu 2 semaines »! …
Prouvant que nous sommes bien dans brasserie (51 bières disponibles), soulignons encore une fort belle sélection de bières belges (de 0,5° à 11,3°), des fruitées aux trappistes, en n’oubliant pas les « Guiness » et « Gordon », résolument « british », deux mexicaines et une danoise, voire même d’originaux cocktails de bières, comme « Père Joseph » (blanche & crème de cassis) ou « Salsa du Diable » (geuze & crème de framboise).
Mais le « Cambridge » peut encore se transformer en salon de thé, offrant, outre 5 sortes de chocolats chauds, pas moins de 15 thés, des « Larmes de Geisha (feuilles de bambou, raisins secs morceaux de pommes, ananas confits, pleures de citron, arômes naturels, morceaux de pommes, betteraves & papaya) à l’ « Escapade tibétaine » (rooibos vert, écorces de cynorrhodon, airelles, racines de ginseng, feurs de mauves & de pommes-grenades, baies de goji & d’argousier, morceaux d’abricots & de kiwi), en passant par 13 autres thés, à la menthe, au jasmin, blancs, verts, noirs, … Ecoutons ce proverbe chinois: « On boit le thé pour oublier le bruit du monde » (Lu Yu).
… Et au moment de régler l’addition, soyons conscients que: « On ne paie jamais trop une sensation » (Oscar Wilde) et tant pis pour les amateurs d’huîtres trop optimistes: « Le comble de l’optimisme, c’est de rentrer dans un grand restaurant et compter sur la perle qu’on trouvera dans une huître pour payer la note » (Tristan Bernard).
En résumé, n’oublions pas que si tous les chemins mènent à Rome, … la plupart s’arrêtent au « Cambridge »!
Le Cambruidge, Grand Rue, 03, 1348 Louvain-la-Neuve
info@lecambridge.be
tél.: 010/45.13.22.
Ouvert 7 jours / 7, de 08h. à 24h.00.
 
Yves Calbert,
avec de savoureuses citations extraites d’un menu superbement illustré, proposant des extraits littéraires de Homer, Ionesco, Kant, Nietzsche &, bien sûr, pour un restaurant si « britisch », Shakespeare.

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s