Oliver Paasch: « Je suis fier d’être belge »

Paasch

Le nouveau ministre-président germanophone Oliver Paasch se présentait aujourd’hui à la presse bruxelloise afin de se faire connaître et de présenter les points saillants du nouveau gouvernement germanophone, premier gouvernement a être installé. A ce titre, Oliver Paasch a prêté serment chez le Roi Philippe.

Juriste de formation Oliver Paasch a longtemps travaillé dans le monde bancaire avant de rejoindre le monde politique et la formation ProDG, une formation politique régionale qui vise à accroître les compétences d’une communauté-région germanophone dans le cadre belge.

Oliver Paasch qui fut d’abord ministre de l’enseignement germanophone durant deux législatures a pu, grâce à son expérience, dans la même coalition ProDG-PFF (MR)-SP (PS) se hisser au poste de ministre-président à la place de Karl-Heinz Lambertz, maintenant, président du parlement germanophone avant de devenir sénateur des germanophones dans deux ans et demi.

Oliver Paasch a d’emblée présenté ProDG comme un parti régional, nullement régionaliste, qui ne conteste pas le cadre belge et reconnaît le caractère tellement unique de la protection des germanophones en Belgique depuis les années ’70 et souhaite développer le monde germanophone belge, en collaboration avec toute la civilisation germanophone et en même temps les francophones et néerlandophones de notre pays. A cet égard, Oliver Paasch a souligné son intérêt à collaborer avec la communauté flamande comme ce fut déjà bien le cas dans le passé lorsqu’il fut ministre de l’enseignement germanophone.

DGPour demain, selon Oliver Paasch, le défi réside en l’absorption des nouvelles compétences régionales/communautaires suite à la 7e réforme de l’Etat. En effet, la communauté germanophone devra  mettre en oeuvre des compétences  qui entraîneront probablement un déficit du premier budget après transfert.

Lorsque le ministre-président germanophone demande de nouvelles compétences, ce n’est pas pour raisons idéologiques, mais pour être pratique et au service du citoyen. Urbanisme, aménagement du territoire et compétences provinciales (actuellement détenues par la Province de Liège) doivent être selon Oliver Paasch transférées à la communauté germanophone.

Olivier Paasch, bien éloigné de motifs idéologiques a souligné l’importance de la collaboration entre les régions. Sa Belgique est une Belgique de coopération avec l’entité « Flandre », Bruxelles, et bien sûr la région wallonne puisque les germanophones font partie de la région wallonne avec qui ils souhaitent plus que jamais négocier. Oliver Paasch a souligné que des transferts de compétence ont déjà eu lieu entre la région wallonne et la communauté germanophone (dont la tutelle sur les communes). L’idée est bien entendu d’intensifier le mouvement et de permettre à la « DG » de devenir une ville région à part entière.

 

Oliver Paasch est avant tout un homme politique, sympathique, pragmatique, un créateur de ponts entre les régions, entre le monde germanophone au sens large et le monde francophone.

Il  a rappelé son amour de la Belgique, de la Belgique qui a presté au Mundial au Brésil, seul pays qu’il a soutenu dans la conquête de la Coupe du Monde.

Le parlement germanophone devant qui Oliver Paasch est responsable

Le parlement germanophone devant qui Oliver Paasch est responsable

Une page importante s’est tournée pour les germanophones de Belgique. Karl-Heinz Lambertz, déjà sollicité à cette fin reprendra bientôt des responsabilités au niveau fédéral et le nouveau ministre-président  Oliver Paasch semble plus que jamais ancré dans la région qu’il aime.

 

 

Miguel D.DESNERCK

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s