Le 475è grand tour de Basse-Wavre

bw1

 

Il est des traditions qui traversent les âges, les modes et les saisons. Le Grand Tour de Notre-Dame de Basse-Wavre est de celles-là. Cette année, il aura lieu le 29 juin.

Installée dans l’un des plus anciens sanctuaires marials de Belgique, la châsse de Notre-Dame de Paix et de Concorde quitte, une fois l’an, la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre pour être menée en procession à travers les rues et quartiers avoisinants. Pour célébrer la 475e édition, les reliques et bannières de quatre autres Tours du Brabant wallon se joindront exceptionnellement au Grand Tour de ce dimanche 29 juin: Saint-Barthelemy de Bousval, Sainte-Ragenufle d’Incourt, Sainte-Gertrude de Nivelles et Sainte-Renelde de Saintes, sous la présidence de Mgr Jean-Luc Hudsyn.

Un tour, c’est un déplacement qui mène les marcheurs en boucle, avec un retour à leur point de départ. Le Grand Tour de Notre-Dame de Basse-Wavre réunit, pour sa part, des pèlerins qui font halte aux différentes chapelles ou potales de la région. Celles-ci sont au nombre de 14. Dans le nom de certaines d’entre elles, résonne encore l’écho d’autrefois, comme la chapelle du Grand Bon Dieu du Tour ou la chapelle du Vieux Bon Dieu de Pitié.

bw2

Des pèlerins du diocèse namurois

Pour la 208e fois, des marcheurs du diocèse voisin seront en tête de la procession. Venus de Noville-sur-Mehaigne, dans la région d’Eghezée, ces pèlerins assureront la continuité d’une tradition bicentenaire. Christine Hermant, une habitante des lieux, nous explique l’origine de ce pèlerinage: « Le pèlerinage à Basse-Wavre a lieu le premier dimanche qui suit la Saint-Jean-Baptiste. En 1806, après avoir perdu plusieurs nourrissons, les époux Copette avaient fait le vœu de faire un pèlerinage vers Notre-Dame de Basse-Wavre pour que leurs enfants survivent. Et tout le village de Noville-sur-Mehaigne a suivi. » Le pèlerinage était lancé. « Les pèlerins partent le samedi à midi. Ils font une halte à Thorembais-Saint-Trond, où ils sont parfois rejoints par d’autre(s) marcheur(s). Ensuite, après avoir parcouru les 28 km, ils logent à Basse-Wavre. Ça crée forcément des liens entre les paroissiens. Le dimanche matin, les  pèlerins de Noville participent au Grand Tour, puisque le week-end du pèlerinage correspond à celui du Grand Tour. Dans le temps, tout le monde avait une chemise blanche et le wastia (le pain) était porté par un pèlerin de Noville. Maintenant, il y a encore deux dames qui font le pèlerinage depuis Noville. Elles sont accompagnées par quelques marcheurs. ».

Des traditions pleines de sens

Christine avait 6 ou 7 ans, la première fois qu’elle a rejoint le Grand Tour. Elle se souvient encore des bannières qui étaient jadis exhibées lors de la procession. « Il y avait la bannière de saint Philibert, le patron de Noville, mais on ne la sort plus. Il y avait aussi la bannière de Notre-Dame. Mais, lorsqu’elle a été trop abîmée, elle a été remplacée par une nouvelle bannière, brodée par une habitante d’un village des alentours. Sur celle-ci, on retrouve la vierge de Notre-Dame de Basse-Wavre et l’église de Noville-sur-Mehaigne. » Lors de chaque pèlerinage, les habitants de Noville ont pour habitude d’emporter un morceau du wastia. « Quand les pèlerins reviennent le dimanche soir, il y a un temps de prière dans le village, on coupe le pain et celui-ci est distribué aux paroissiens. »

bw3

Les enfants aussi

Depuis quelques années, les enfants sont mis à l’honneur et arborent les tenues vestimentaires de saints: Mutien-Marie, curé d’Ars, don Bosco, Maria Goretti, Thérèse de Lisieux, saint Damien, mère Theresa, Dominique Savio… Cette année, les enfants se pressent – ils seront une trentaine – au point que de nouveaux costumes ont dû être créés! Ces jeunes paroissiens sont enthousiastes et conscients de l’importance du rôle qui leur est imparti, puisqu’ils signifieront la sainteté. Vêtir un costume ancien, c’est entrer dans les habits de celui qui les a jadis portés. Une telle démarche n’est pas seulement propice aux souvenirs. Les  font partie de noter patrimoine catholique. Prendre le temps d’y participer, c’est s’inscrire dans l’histoire et la perpétuer, à sa façon.

Angélique TASIAUX

Programme

mercredi 25 juin 2014
20h: conférence de Gérard van Haeperen, oblat bénédictin et historien. Ouverture de l’exposition sur le Grand Tour, dans la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre
Exposition jusqu’au 29 juin et visites guidées, les 26, 27 et 28 juin à 10h30 et 16h30

samedi 28 juin 2014
19h: accueil des pèlerins de Noville-sur-Mehaigne, par les autorités communales, à l’entrée de Wavre, chaussée de Huy – « Troc international »
19h15: accueil des pèlerins à l’église Saint Jean-Baptiste
20h: accueil des pèlerins à la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre

dimanche 29 juin 2014
8h: messe des pèlerins
8h45: départ du Grand Tour
vers 10h50: bénédiction du Wastia, au bas de la rue de Namur
vers 11h25: accueil à l’église Saint Jean-Baptiste
12h30: retour à la basilique, partage du Wastia, d’une collation et remise de diplômes par la Confrérie du Stofé.

Infos: 010. 22 25 80 – secretariatndbw@gmail.com – www.ndbw.be/

 

source: infocatho.be

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s