PREMIERE: MESSE DE LA PAROISSE SAINT-ALIX RETRANSMISE EN DIRECT

Dimanche dernier, les paroissiens de l’église Sainte-Alix (à Woluwe-Saint-Pierre) ont pris part à un événement exceptionnel: la retransmission en direct de la messe sur Internet.

SaintAlix

C’est le 23 mars 2014 qu’a été célébrée ce qui est sans doute la première messe en Belgique diffusée uniquement via Internet. Une « première » qui fut d’abord le visage d’une Église à la fois locale et universelle, ouverte aux réalités du monde et des communautés locales qui ont relayé l’événement.
Cette célébration fut d’abord l’occasion de réunir la paroisse  et « la Maison Sainte Thérèse » qui, depuis plus de 20 ans, accueille des séminaristes, surtout français, pour poursuivre leurs études à l’IET (Institut d’études Théologiques) de Bruxelles. Ces séminaristes ont participé à la messe que chacun, en Belgique comme à l’étranger, pouvait suivre en direct sur Internet.

Cela ouvre une dimension planétaire, expliquent les organisateurs, qui permet de rejoindre les personnes et les communautés avec lesquelles existent déjà des liens privilégiés (par exemple, pour Sainte‑Alix, Kamonyi au Rwanda, Bateke en RDC, les Philippines ou l’Inde.

L'Abbé Philippe MAWET, curé de la paroisse Saint-Alix et habitué des retransmissions télévisées et radiodiffusées

L’Abbé Philippe MAWET, curé de la paroisse Saint-Alix et habitué des retransmissions télévisées et radiodiffusées

Pour Philippe Mawet, curé de la paroisse Sainte-Alix , il s’agissait avant tout de trouver un moyen de diffuser largement un événement en lien avec la paroisse : « On connaît aujourd’hui l’importance de ce qu’on appelle « les réseaux sociaux » et la façon dont le monde informatique et numérique pénètre dans tous les milieux de notre société – et des Églises – hyper-médiatisées. Ceci n’est évidemment pas une façon de remplacer les médias plus « traditionnels » que sont la radio et la télévision. En Église, nous croyons que la saine évolution ne peut se comprendre qu’en terme de complémentarité », explique Philippe Mawet. (Retrouvez au bas de cet article l’interview de Philippe Mawet)

Si les organisateurs se réjouissent du résultat, ils n’envisagent toutefois pas de reproduire l’expérience dans l’immédiat. La première raison est la nécessité de lier ce type de production à un événement particulier. La seconde est le coût de production- autour de 3.000 euros -, qui a été pris en charge par la paroisse et des donateurs privés. Une manière de faire un cadeau à l’occasion du 20 anniversaire de  l’accueil de séminaristes français par la Maison Sainte Thérèse.

Revoir la messe du 23 mars 2014 à Sainte-Alix : http://telemak.tv/sainte-alix/

source MVL infocatho.be

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s