EDWIGE NESHAMA SOSSAH AU PARLEMENT EUROPEEN AVEC LOUIS MICHEL

Edwige Neshama Sossah, spécialiste des relations Afrique-Europe

Edwige Neshama Sossah, spécialiste des relations Afrique-Europe

Edwige Neshama Sossah, de Woluwé Saint-Pierre, a été invitée jeudi dernier par le député européen Louis Michel pour présenter son livre Stratégies gagnantes de coopération Afrique-Europe au Parlement Européen à Strasbourg.

Après une présentation du livre par Louis Michel,  Edwige Neshama Sossah s’est attelée à présenter les différents thèmes de son livre en mettant l’accent sur une coopération gagnant-gagnant entre l’Afrique et l’Europe.

Le parlement européen de Strasbourg

Le parlement européen de Strasbourg

Elle a évoqué Victor Hugo qui a eu une vision prospective d’une Europe en paix et elle a exhorté les pays africains à suivre cette vision. Les accords de partenariat économique ont été évoqués comme catalyseur du développement en rappelant qu’il faudrait déplacer les recettes tarifaires vers les recettes  fiscales par l’intermédiaire  de droits d’accises, de taxes de vente ou même d’impôt sur le revenu. Le développement se fera par le commerce a martelé Edwige Neshama Sossah. Pour elle, la Chine représente un danger dans la mesure où est à craindre une seconde recolonisation ainsi qu’une désindustrialisation.  Edwige Neshama Sossah a évoqué la corruption dans les pays africains car celle-ci mine le développement. Il faut selon elle opter pour un allègement des procédures pour le décaissement des fonds européens qui doivent être utilisés pour un vrai développement et non être détournés. De nombreuses questions ont été posées par les députés européens qui assistaient à cette séance, notamment en ce qui concerne la Chine et l’Afrique, la rationalisation de l’aide, la démocratie en Afrique, le bien fondé des APE et l’agriculture.

Edwige Neshama Sossah a clôturé la présentation en exhortant l’Europe  à aider l’Afrique à lutter contre la corruption. Elle a insisté sur le fait que l’Afrique et l’Europe ont une communauté de destin.  Elle a rappelé que même si l’Europe unifiée représente 16% du PIB mondial, elle est vieillissante alors qu’il y a en Afrique une jeunesse pléthorique, ceci ouvrant la voie pour l’Europe a un marché de consommation non négligeable.  Plus l’Afrique sera riche et plus l’Europe sera sauvée ! Interdépendance oblige.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s