UNE TABLE RONDE SUR LES MEDIAS

Julie De Groote, député régi

Julie De Groote, député régionale et au parlement de la Communauté Wallonie-Bruxelles

Julie De Groote, député régionale et au parlement de la Communauté Wallonie-Bruxelles

Julie De Groote, député régionale bruxelloise et chef de groupe (cdH) au parlement de la Communauté Wallonie-Bruxelles organisait une table ronde sur un sujet qu’elle suit particulièrement: les media et précisément la presse et les modifications qu’elle connaît depuis l’apparition d’internet.

Le responsable de Lalibre.be Dorian de Meeûs était aux côtés de Jean-François Raskin professeur à l’IHECS et président du CA de la RTBf pour cette soirée passionnante.

Les nouveaux media ont totalement changé le rôle de la presse écrite qui se trouve confrontée à internet, aux réseaux sociaux, à un monde où chaque porteur de smartphone veut se faire journaliste ou reporter grâce à twitter notamment.

Cela modifie en profondeur les règles auxquelles la presse est confrontée notamment les problématiques de droit de réponse, de droit à l’image, de droits d’auteurs. Cela modifie aussi le comportement des journalistes, confrontés à l’immédiateté et à la nécessité constante de changer les règles de leur métier.

A noter l’intervention remarquée de la Ministre de l’Intérieur, Mme Joëlle Milquet (cdH) qui afustigé vertement les dérives de la presse à sensation, des journalistes de caniveau qui souvent se contentent de titres accrocheurs et de déclarations réductrices pour vendre, alors que la personne interviewée, elle en l’occurence tient des propos bien plus nuancés que ceux qui sont rapportés par des journalistes parfois en manque d’expérience.

Ce fut une soirée qui regroupa de jeunes étudiants ainsi que plusieurs patrons de presse intéressés par cette problématique de la presse en profonde mutation

MD DESNERCK

Un commentaire

  • Je n’étais pas au courant de cette soirée mais je reste persuadé qu’il y a toujours une demande pour une presse de qualité, y compris sur internet, même si on doit faire son deuil de la diffusion d’autrefois.Il suffit de lire sur des sujets un peu pointus les commentaires de quelques internautes très documentés. Il manque seulement une modération plus sévère ou, mieux, une auto-modération entre les internautes pour augmenter la qualité de échanges. Mais pour un journaliste ayant fait la plus grande partie de sa carrière dans la presse écrite, c’est génial d’être confronté à des réactions à chaud de ses lecteurs .

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s