FINANCEMENT DE NOUVELLES ECOLES FRANCOPHONES BELGES PAR LA BEI

La Banque européenne d’investissement (BEI), les banques Belfius et CBC et le Ministre des Bâtiments scolaires en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Marc NOLLET ont conclu un financement sans précédent pour la construction de nouvelles écoles et l’extension et la modernisation d’infrastructures existantes.

élèves

La BEI met à disposition des institutions bancaires 300 millions d’euros à des conditions préférentielles exclusivement pour ce projet. Les banques partenaires participant également au financement, cela permettra aux écoles d’emprunter au total 600 millions d’euros. L’argent économisé grâce à la rétrocession à la Fédération Wallonie-Bruxelles de l’avantage financier lié au prêt de la BEI pourra être directement réinvesti dans la construction de places supplémentaires et la rénovation d’autres établissements.

Le financement d’écoles en Belgique est une première pour la BEI. Tous les niveaux sont concernés par le projet (maternel, primaire, secondaire) et tous les réseaux (enseignement officiel, libre et de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Il s’agit également d’un engagement d’envergure : 300 millions d’euros, auxquels viendront s’ajouter 300 millions fournis par des banques partenaires, soit 600 millions qui seront utilisés par les pouvoirs organisateurs des écoles dès à présent et jusqu’en 2017.

Depuis début 2012, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Banque européenne d’investissement travaillent conjointement sur le projet de financement de places dans les écoles. C’est un énorme défi à relever face au boom démographique prévu dans les années à venir. Cette collaboration a abouti aujourd’hui à la conclusion d’accords de financement importants entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, la BEI et des banques partenaires. Belfius et CBC sont les premières à s’engager : Belfius Banque pour 200 millions d’investissements avec 100 millions de la BEI et CBC Banque pour 100 millions avec 50 millions de fonds BEI. Une 3ème banque, ING, devrait rejoindre le programme sous peu, les négociations étant bien entamées avec la BEI et avec la Fédération.

Ce financement exceptionnel contribuera à la création de plus de 23.000 places dans les écoles francophones du pays (15.700 à Bruxelles et 7.800 en Wallonie) à l’horizon 2017, ainsi qu’à des reconstructions d’écoles et des rénovations lourdes. Un projet très ambitieux rendu possible grâce au mécanisme de financement mis en place.

Plus d’information sur www.bei.org et www.belfius.be

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s