Du 03 au 13 Septembre, le 3è « BRIFF », ses 3 Compétitions et ses Séances « OFF »

Venu d’Hong-Kong, « Suk Suk » (Ray Yeung) © « Epicentre Films »

 

Programmé du mercredi 24 juin au samedi 04 juillet, la 3è édition du « BRIFF » (« BRussels International Film Festival ») nous attend du jeudi 03 au dimanche 13 septembre, avec ses trois Compétitions, ses trois programmes « OFF », ses Soirées d »Ouverture et de Clôture, sans oublier la présence de Costa-Gravas  (Konstantínos Gavrás/°Loutra Iréas/Grèce/1933), qui, au « Cinéma Galeries », nous proposera sa  « masterclass », le samedi 05, à 16h30, et une rétrospective de six de ses filmsentre les vendredis 04 et 11 septembre.

***** Compétition internationale (9 films) :

« De l’invitation au voyage où les limites reculent, pour mieux permettre aux héros, héroïnes, de partir en quête de leur moi profond ou d’une nouvelle vie. Les balises se fendillent et les codes établis craquent. De Hong-Kong au Mexique en passant par la France, l’Italie, la Norvège, la Pologne, le Royaume-Uni, ou encore l’Austraileles cinéastes traduisent les émotions qui animent notre planète dans ce qu’elle a de plus fort, mais également de plus vacillant, de sensible et de tendre. Ils stimulent le rêve et l’imagination en nous distanciant du réel. Mais ils pointent aussi ces instants fragiles et éprouvants que nous traversons tous au quotidien », écrivent les organisateurs, Céline Masset et Pascal Hollogne.

*** « Adolescentes » (Sébastien Lifshitz/Fra./2019/135′), dim. 06/19h30/« UGC-De Brouckère ».

Adolescentes : Photo

« Adolescentes » (Sébastien Lifshitz) © « Ad Vitam »

Synopsis :« Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. A leur 18 ans, on se demande alors quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années… »

*** « A l’Abordage » (Guillaume Brac/Fra./2020/95′), le lundi 07/20h/« UGC-De Brouckère ».

Festival de Berlin 2020 impression 16 A l'abordage image

« A l’Abordage » (Guillaume Brac) © « The Party Film »

Synopsis :« Paris, un soir au mois d’août. Un garçon rencontre une fille. Ils ont le même âge, mais n’appartiennent pas au même monde. Félix travaille, Alma part en vacances le lendemain. Qu’à cela ne tienne. Félix décide de rejoindre Alma à l’autre bout de la France. Par surprise. Il embarque son ami Chérif, parce qu’à deux c’est plus drôle. Et comme ils n’ont pas de voiture, ils font le voyage avec Edouard. Evidemment, rien ne se passe comme prévu. Peut-il en être autrement quand on prend ses rêves pour la réalité ?… »

*** « Boże Ciało » (« Corpus Christi »/Jan Komasa/Pol./2019/116′), jeudi 10/21h/« Cinéma Galeries ».

La Communion : Photo Bartosz Bielenia

« Boże Ciało » (« Corpus Christi »/Jan Komasa ») © « Arsenal Filmverleih »

Synopsis :« Daniel, 20 ans, se découvre une vocation spirituelle dans un centre de détention pour la jeunesse mais le crime qu’il a commis l’empêche d’accéder aux études de séminariste. Envoyé dans une petite ville pour travailler dans un atelier de menuiserie, il se fait passer pour un prêtre et prend la tête de la paroisse. L’arrivée du jeune et charismatique prédicateur bouscule alors cette petite communauté conservatrice… »

*** « Favolacce » (« Bad Tales »/Fabio & Damiano D’Innocenzo/Ita.-Sui./2020/98′), ce film ayant reçu, en 2020, l’« Ours d’Argent du meilleur Scénario », à la « Berlinale ». Ve. 04/21h30/« Galeries ».

Favolacce (Bad Tales) : Photo Giulia Melillo, Justin Korovkin

Giulia Melillo & Justin Korovkin dans « Favolacce » © « Pepito Produzioni »/« Amka Films »

Synopsis : « Au sein d’une famille apparemment idyllique, les relations entre les uns et les autres se compliquent… »

 *** « Håp » (« Hope »« Espoir »/Maria Sødahl/Norvège-Suède/2019/125′), mar. 08/21h/« Palace ».

« Håp » (« Hope »/Maria Sødahl) © « Cineart »

Synopsis : « Quelle place donner à l’amour quand on apprend que l’on n’a plus que trois mois à vivre ?… »

*** « Mano de Obra »/David Zonana/Mexique/2018/83′), sam. 05/18h/« UGC-De Brouckère ».

Mano de Obra : Photo Luis Alberti

« Mano de Obra » (David Zonana) © « ARP Sélection »

Synopsis : « Francisco voit son frère mourir d’un accident sur le chantier où ils travaillaient ensemble. N‘obtenant aucun dédommagement du propriétaire, Francisco invente une façon inédite de se venger de lui… »

*** « Mila » (« Baby Teeth »/Shannon Murphy/Australie/2019/118′), mer. 09/21h/« Palace ».

Milla : Photo Eliza Scanlen

Eliza Scanlen dans « Mila » (« Baby Teeth »/Shannon Murphy) © « X Verleih »

Synopsis : « Milla n’est pas une adolescente comme les autres et quand elle tombe amoureuse pour la première fois, c’est toute sa vie et celle de son entourage qui s’en retrouvent bouleversées… »

*** « Rocks » (Sarah Gavron/2019/Royaume-Uni/2020/93′), dim. 06/16h45/« UGC-De Brouckère ».

Rocks : Photo

« Rocks » (Sarah Gavron) © « Haut et Court »

Synopsis : « Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux… »

« Suk Suk » (« Un Printemps à Hong-Kong »/Ray Yeung/Honk-Kong/2020/92′), sam. 05/21h30/« Galeries ».

Un printemps à Hong-Kong : Photo

« Suk Suk » (« Un Printemps à Hong-Kong »/Ray Yeung) © « Epicentre Films »

Synopsis : « Vivant avec sa femme, Pak est un chauffeur de taxi de 70 ans. Hoi, divorcé de sa compagne, habite avec son fils. Les deux hommes, qui ont vécu toute leur vie sans révéler leur identité sexuelle, se rencontrent au hasard des rues de Hong-Kong. À mesure que Pak et Hoi tombent amoureux, ils contemplent un possible futur ensemble… »

***** Compétition « Director’s Week » (6 films, sélectionnés par des réalisateurs et réalisatrices de l’« ARRF » (« Association des Réalisateurs et Réalisatrices Francophones »), les films de cette compétition révèlent des mises en scène aussi riches que singulières, confrontent les genres et les points de vue, et livrent une vision du monde à la fois lyrique, expérimentale et féroce) :

** « Electric Swan » (Konstantina Kotzamani/Fra.-Grè.-Argentine/2019/40′), mer. 09/21h/« Galeries ».

** « Ivana cea Groaznica » (« Ivana the Terrible »/Ivana Mladenović/Rou.-Ser./2019/86′), lun. 07/17h30/ « UGC ».

** « Gimtine » (« Motherland »/Tomas Vengris/Lit.-Let.-All.-Grè./2019/96′), dim. 06/21h30/« Galeries ».

** « Pyrale » (« Moth »/Roxanne Gaucherand/Fra./2020/48′), mar. 08/21h/« Galeries ».

** « Las Niñas » (« Schoolgirls »/Pilar Palomero/Esp./2020/97′), ven. 04/19h/« Galeries ».

** « Si c’était de l’Amour » (« If it were Love »/Patric Chiha/Fra./2019/82′), sam. 05/19h/« Galeries ».

Si c’était de l’Amour : Photo

« Si c’était de l’Amour » (« If it were Love »/Patric Chiha) © « Norte Distribution »

***** Compétition Nationale (7 films) :

* « Cosmogonie » (Vincent Paronnaud/Bel.-Fra.-Irl./2019/87′), lun. 07/18h/« Galeries ».
* « Le Milieu de l’Horizon » (Delphine Lehericey/Bel.-Sui./2019/92′), dim. 06/21h/« Palace ».
* « Music Hole » (Gaëtan Liekens & David Mutzenmacher/Bel.-Fra./2019/80′), sam. 05/20h30/« UGC ».
* « Overseas » (Sung-A Yoon/Bel.-Fra./2019/90′), jeu. 10/20h/« UGC-De Brouckère ».
* « Retrospekt » (Esther Rots/Bel.-P.B./2018/101′), mar. 08/19h/« UGC-De Brouckère ».
* « Saint-Nicolas est Socialiste » (David Leloup/Bel./2020/94′), mer. 09/20h/« UGC-De Brouckère ».
* « Tantas Almas » (« Valley of Souls »/Nicolás Rincón Gille/Bel.-Colombie-Brésil-Fra./2019/137′), lun. 07/ 20h30/« Galeries ».

Braine-le-Comte : Deux lauréats des Magritte 2019 en tournage dans le bois de la Houssière

Lucie Debay, lauréate de 2 « Magritte » © « Belga »/2019
Cette Compétition Nationale étant loin d’être une compétition de seconde zone, signalons, par exemple, que pour le film « Cosmogonie » (tourné, essentiellement, dans le « Bois de la Houssière », à Braine-le-Comte), du réalisateur français Vincent Paronnaud –  lauréat, en 2008, du « Globe de Cristal du meilleur Film », pour « Persépolis » – deux de ses acteurs ayant reçu, chacun 2 « Magritte », l’actrice franco-belge Lucie Debay, en 2016, « du meilleur Espoir fémimin », pour son rôle dans « Melody » (Bernard Bellefroid) et, en 2019, « de la meilleure Actrice dans un second Rôle », pour « Nos Batailles » (Guillaume Senez), ainsi que l’acteur belge Arieh Worthalter, en 2019, « du meilleur Acteur », pour « Girl » (Lukas Dhont) et, en 2020, « du meilleur acteur », pour « Duelles » (Olivier  Masset-Depasse).
***** En séances « Off », au « Palais des Beaux-Arts » (« Bozar »), deux pays seront mis à l’honneur, la Croatie (3 films) et la République tchèque (4 films).
* Au niveau du cinéma croate :
« Comic Sans » (Nevio Marasović/Cro./2018), dim.13/18h/film lauréat, en 2018, de 6 « Golden Arena », au « Pula Film Festival »), en Croatie, du « Prix du meilleur Film », au « Festival du Film de Sombor », en Serbie,
du« Prix FEDEORA de la Fédération des critiques de cinéma d’Europe et de la Méditerranée, au« Festival du Film du Monténégro », du « Prix du Public », au « Ceau, Cinema Festival, en Roumanie, et du « Gold Remi », à l’« Annual International Independent Film Festival », aux  Etats-Unis.
« Kratki Izlet » (« A Brief Excursion »/Igor Bezinović/Cro./2017), mar. 08/20h30.
« Ne gledaj mi u Pijat » (« Quit Staring at my Plate »/Hana Jušić/Cro./2016).
344
« Comic Sans » (Nevio Marasović), film lauréat de 6 « Golden Arena », au « Pula Film Festival »
* Quant à la cinématographie tchèque, elle sera représentée par :
– « Domestik » (« Domestique »/Adam Sedlák /Rép. tch.-Slovaquie/2018), lun. 07/20h30.
– « Nabarvené Ptáče » (« The Painted Bird »/Václav Marhoul/Rép. tchè.-Slovaquie-Ukr./2019), sam. 05/19h30.
– « Sta říci » (« Old-Timers »/Martin Dušek & Ondřej Provazník/Rép. tch.-Slovaquie/2019), dim. 06/20h30.
– « Všechno Bude » (« Winter Flies »/Olmo Omerzu/Rép. tch.-Slovaquie-Slovénie-Pol./2018), mar. 08/22h.
« Domestik » (Adam Sedlák), un drame sportif tchèque © « CinemArt »
Toujours en séances « Off », nous aurons 3 programmes :
* des familles, à l’ « UGC » :
« La denière Vie de Simon » (Léo Karmann/Fra./2019), sam. 13/15h.
« The Personal History of David Copperfield » (Armando Iannucci/UK-USA/2019), sam. 06/14h.
* à ciel ouvert, au « Mont des Arts » :
« Qui veut la Peau de Rogger Rabbit ? » (Robert Zemeckis/USA/1988/103′).
« Les Aventuriers de l’Arche perdue » (Stevens Spielberg/USA/1981/116′ /avec Harrison Ford).
* de la « Belge Colection »4 Courts-Métrages belges, le vendredi 11, à 19h et 19h30, à l’ « UGC » :
« Mieux que les Rois et la Gloire » (Guillaume Senez/2020).
« Rien lâcher » (Laura Petrone & Guillaume Kerbursch/2020).
« Des Choses en Commun » (Ann Sirot & Raphaël Balboni/2020).
« Sprötch » (Xavier Seron/2020).

***** N’oublions bien sûr pas deux événements importants :

*** Soirée d’Ouverture, le jeudi 03, avec, présenté en avant-première belge, le film belge, labellisé « Cannes 2020 »  : « Des Hommes » (Bel.-Fra./2020/100′/avec Catherine Frot, Gérard Depardieu, Jean-Pierre Darroussin  et Yoann Zimmer/un film qui aurait dû être présenté en avant-première mondiale au« Festival de Cannes »), à 19h & 19h45, à l’ « UGC-De Brouckère », ainsi qu’à 20h30, au « Palace », cette dernière séance étant suivie d’un « Q&A », ces trois Séances d’Ouverture étant relevées par la présence du réalisateur namurois  (devenu parisien) Lucas Belvaux, Président de la 1ère édition du « BRIFF », accompagné de deux de ses acteurs, Jean-Pierre Darroussin et Yoann Zimmer.

« Des Hommes » (Lucas Belvaux) © « Synecdoche Artemis Productions » © Ph. : David Koskas

Synopsis : « En 1960, au moment des ‘événements’, ‘Des Hommes’ ont été appelés en Algérie. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire en hiver, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier… »

Cette fiction, 11è réalisation de Lucas Belvaux est inspirée du roman éponyme de Laurent Mauvignierlauréat de deux Prix littéraires, en 2009 (« Prix Millepages » & « Prix Virilo ») et deux autres, en 2010 (« Prix des Libraires » &« Prix Initiales »).

« Des Hommes » (Lucas Belvaux) © « Synecdoche Artemis Productions » © Ph. : David Koskas

En espérant que le film receuille un aussi grand succès, rappelons que Lucas Belvaux (°1961) a remporté deux « Magritte du meilleur Scénario original ou Adaptation », en 2013, pour « 38 Témoins » (Fra.-Bel./2012/104′) et en 2015, pour« Pas son Genre » (Fra.-Bel./2014/111′) ce dernier film remportant 2 autres  « Magritte »« de la meilleure Actrice », pour Emilie Dequenne, et « du meilleur Son », pour Henri Morelle et Luc Thomas, sans oublier, qu’en 2014, cette fiction avait reçu trois « Swann d’Or » – « du meilleur Film »« de la meilleure Actrice » et« du meilleur Acteur » –, au « Festival du Film de Cabourg ».

*** Pour la Soirée de Clôture, à l’« UGC-De Brouckère », le samedi 12, à 20h, après la Remise des Prix aux lauréats, nous assisterons à la projection d’ « Antoinette dans les Cévennes » (Caroline Vignal/Fra./95’/film labellisé « Sélection Cannes 2020″).

Antoinette dans les Cévennes : Photo Laure Calamy, Olivia Côte

Laure Calamy & Olivia Côte dans « Antoinette dans les Cévennes » © Julien Panié/ »Chapka Films »

Synopsis : « Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir, seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l’accompagner dans son singulier périple… »

Laissons le mot de la fin de cette présentation aux organisateurs, Céline Masset, Pascal Hollogne et leur équipe de l’asbl « Un Soir, un Grain » : « Quelle joie de vous retrouver ! La joie de partager avec vous notre passion pour tous les cinémas, par-dessus les toits bruxellois. La joie de vous prouver que, malgré les heurts qu’il reçoit, le cœur du Septième Art ne s’est pas arrêté de battre, bien au contraire ! Pour cette 3è édition, le ‘BRIFF’ vous invite, plus que jamais à célébrer le grand écran. Et à lui souhaiter longue vie. Parce qu’il n’y a pas de meilleur relais que la toile blanche pour faire vibrer vos émotions…’Take a Breath – Take a BRIFF’ . »

Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s