« Silence/Shapes », Filippo Minelli, à l’ « Espace Wallonie », jusqu’au 12 Janvier

Château de Dave, Ville de Namur (c) Filippo Minelli
Résultat de recherche d'images pour "Silence/Shapes espace wallonie photos"

Diplômé avec distinction, en 2006, de l’ « Accademia di Belle Arti di Brera », à Milan, le réputé photographe italien Filippo Minelli (°Brescia/1983) – ayant participé, notamment,  à plusieurs « Biennales de Venise », aussi bien qu’aux « Festivals internationaux de la Photographie », à Rome et à Singapourexpose, sous le titre « Silence/Shapes », jusqu’au dimanche 12 janvier, à l’« Espace Wallonie », à Bruxelles, à 200 m de la Grand’ Place.

Résultat de recherche d'images pour "Silence/Shapes espace wallonie"

« Espace Wallonie », à Bruxelles (c) Filippo Minelli

A l’occasion de la visite de presse, le mercredi 20 novembre, nous avons pû le rencontrer :

« Il s’agit d’une commande de la Région Walonne, qui m’a invité en Résidence, dans le cadre de son Année de l’Eau’, afin de réaliser des photos originales devant mettre en lumière différents sites aquatiques wallons. »

Résultat de recherche d'images pour "Silence/Shapes espace wallonie"

Musée de « La Boverie », à Liège (c) Filippo Minelli

« Ce projet ‘Silent/Space’, que j’ai initié en 2009, a pour vocation de représenter le silence dans sa forme physique, en s’appuyant sur la fumée de couleur comme instrument permettant de le visualiser. Il met en valeur 12 sites wallons où l’eau est bien présente, certains bien connus – nous offrant un regard différent sur des destinations touristiques phares –, d’autres beaucoup moins, telle la cascade de Bayehon, sise en pleine nature, éloignée de toute route. »

Concernant cette cascade de neuf mêtres de haut, située à proximité de Longfaye-Malmedy, Adeline Godfirnon, chargée de communication au « Parc naturel des Hautes Fagnes Eifel », confiait à notre confrère de la « RTBF », Marc Mélon : « L’aspect rougeâtre vient du fait que l’eau, qui prend sa source au niveau du Signal de Botrange et du plateau des Hautes Fagnes, va passer par les tourbières mais aussi par des types de roches qui sont chargées en fer. Ainsi, l’eau qui stagne va prendre ce fer et quand elle ressort de ces roches, arrivant au contact de l’air, elle va s’oxyder, devenir rouge, prenant l’appellation d’eau ferrugineuse. »

Résultat de recherche d'images pour "Filippo Minelli"

Filippo Minelli (c) Christine Pinchard

Mais revenons à notre entretien avec Filippo Minelli  : « Par le passé, bénéficiant de différentes résidences d’artiste, j’ai travaillé sur des projets en Colombie, où j’ai séjourné  au concact des « Forces armées Révolutionnaires de Colombie »  (« FARC »), en Corée du Sud, aux Etats-Unis (Californie et Floride), en Pologne, au Portugal, au Royaume-Uni et en Russie, où déserts, jungles et montagne m’attendaient, avec mes dispositifs fumigènes, comme je viens de le réaliser en Wallonie. » 

Résultat de recherche d'images pour "Silence/Shapes espace wallonie"

(c) Filippo Minelli

« Ces fumigènes, utilisés en cas d’urgence, non toxiques, sont destinés à attirer l’attention sur ces questionnements et susciter l’intérêt sur l’eau, celle-ci, avec les débats et manifestations sur les changements climatiques, étant plus que jamais d’actualité, porteuse d’un notion d’urgence absolue, les couleurs choisies m’étant inspirées par le site à photographier. »
Pour« Art & Ko », Filippo Minelli confiait à Stéphanie Dogot : « C’est quelque chose qui se manifeste, quelque chose que vous ne pouvez pas expliquer. Silence et lumière sont toujours là, en particulier dans les milieux naturels ou abandonnés que je recherche. Si vous les visitez par vous-même, vous réalisez qu’il y a quelque chose qui contient le paysage et cette chose est le silence. »
Quant à notre collègue, en admirant le travail de ce talentueux photographe, rendant hommage à la nature dans ce qu’elle a de plus noble, elle parlait d’ « une atmosphère qui fait écho à l’esthétique du Romantisme, en donnant forme au silence dans un équilibre permanent entre transparence et opacité.« 
Résultat de recherche d'images pour "Silence/Shapes espace wallonie photos"
(c) Filippo Minelli
A Bruxelles, dans le cadre de « Wallonie Terre d’Eau », nous aidant à oublier, quelques instants, la lourdeur du climat politique fédéral actuel, l’exposition « Silent/Shape » a pour commissaire, Dominique Marcq, responsable, depuis 21 ans, de la Galerie d’Art contemporain « Rive Gauche », à Namur, où des oeuvres de Filippo Minelli sont régulièrement exposées, la devise de cette Galerie étant :« Dites le avec Art »Site web : https://www.rivegauche.be/.
A souligner que, contacté, en 2014, par Dominique Marcq, Filippo Minelli, avant Bruxelles, exposa, dans cette Galerie, son premier lieu d’exposition en Belgique, nous présentant six photographies de son projet ‘Silent/Space’, ce qui inspira, quelques années plus tard, cette galeriste namuroise, à l’occasion d’une rencontre avec Sophie Boutefeu, de « Wallonie Belgique Tourisme »  (« WBT »), en 2018, d’évoquer ce projet, en rapport avec l’eau, de l’artiste italien, qu’elle accompagna, en 2019, sillonant la Wallonie à la recherche de coins surprenants, en vue de pouvoir proposer la présente exposition.
Résultat de recherche d'images pour "Filippo Minelli"

Lacs de l’Eau d’Heure (c) Filippo Minelli

Pour « Confluent », Mathilde Guillaume écrit : « A chaque endroit, Filippo et Dominique on été chaleureusement accueillis, et ont vécu des moments uniques. Aux lacs de l’Eau d’Heure, le vent était fort et les fumigènes erent du mal à prendre, mais l’explosion finale de couleurs était fantastique. Cette photo fut si bien réusse qu’elle est devenue l’affiche de l’exposition ! »

Résultat de recherche d'images pour "chateau de dave Filippo Minelli photos"

Château de Dave, Ville de Namur (c) Filippo Minelli

Notons qu’à la « Une » de son N° 599, ce bimensuel namurois publie l’une des photos de Filippo Minelli, exposée, en tout grand format, à l’ « Espace Wallonie », prise du « RAVeL », mettant en valeur la Meuse et le« Château de Dave », sis à 7 km du centre de Namur, Dave étant, depuis 1977, l’une des communes rattachées à la Ville de Namur.

Concernant « Confluent », signalons que le N° 600 de ce magazine, entierrement rédigé par son fondateur, Pierre Dulieu, est consacré à l’évolution de l’architecture dans la capitale wallonne, durant ces 50 dernières années.

Résultat de recherche d'images pour "chateau de dave Filippo Minelli photos"

« Le Bimensuel des Namurois qui décrypte l’Actualité » (c) « Confluent »

Ouverture de l’exposition à l’ « Espace Wallonie » : jusqu’au dimanche 12 janvier 2020, du mardi au vendredi, de 11h à 18h (excepté les mardis 24 et 31 décembre, jusqu’à 17h/fermé les mercredis 25 décembre et 1er janvier 2020), le samedi et le dimanche, de 13h à 18h. Entrée libre. Site web :

https://www.expositions-wallonie.be/bruxelles/wallonie-terre-deau/.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s