11ème « Festival du Film documentaire Millenium », du 22 au 30 Mars

Résultat de recherche d'images pour "photos du film "Too beautiful-Our Right to fight""

Pour tous les cinéphiles, notamment pour ceux qui n’ont jamais été membres d’un Jury, l’occasion leur est donnée de vivre cette expérience pour la compétition internationale du 11ème « Festival du Film documentaire Millenium », organisé de ce vendredi 22 au samedi 30 mars. Ce Jury de bénévoles, composé de 15 membres, sélectionnés parmi les candidats qui auront rempli le formulaire, via le site web http://www.festivalmillenium.org, avant ce mercredi 20 mars, chacun s’étant engagé à visionner tous les films de la compétition internationale.

A nous tous qui apprécions les films documentaires, rendez-vous ce vendredi 22, à 19h30, à « Bozar », afin d’assister à la Soirée d’Ouverture, nous proposant, en Première belge, la projection de « Too beautifull-Our Right to fight » (Maceo Frost/P.B.-Suè.-USA/2017/75’/retenu pour la compétition internationale).Résultat de recherche d'images pour "photos du film "Too beautiful-Our Right to fight""

« Too beautifull-Our Right to fight » (c) Maceo Frost 

Synopsis : « Namibia Flores Rodriguez, pour échapper aux abus sexuels qu’elle subit et pour défendre son frère, devient une boxeuse talentueuse, rêvant de remporter une médaille olympique dans sa discipline. Mais à Cuba, la boxe est interdite aux femmes. À 39 ans, à un an de la limite d’âge officielle, elle se bat pour sa dernière chance… »Résultat de recherche d'images pour "groupe musical "Refugees for Refugees" photos"

 Le groupe musical « Refugees for Refugees », animant la Soirée d’Ouverture

En partenariat avec « Bozar » et « Muziek publique », afin d’entammer en beauté et en musique cet intéressant Festival, les organisateurs de « Millenium » ont invité des musiciens de la formation « Refugees for Refugees », cinq authentiques réfugiés qui, venus du Pakistan (Asad Qizilbash), de la Région autonome du Tibet (Dolma Renqingi & Kelsang Hula) et de la Syrie (Tamman Ramadan & Tarek Alsayed Yahya), ont choisi la Belgique comme terre d’accueil.

Avec son dynamisme habituel Zlatina Rousseva, la directrice artistique, nous rappelle que  » ‘Millenium’ met en avant des films dont les thèmes sont liés aux grands enjeux et objectifs du XXIe siècle, adoptés en l’an 2000 par  l’ ‘ 0rganisation des Nations Unies’, reflètent les rêves et les ambitions de l’humanité pour un monde plus juste et équitable. Réalisés par des cinéastes indépendants provenant du monde entier, ce Festival ayant comme but de nourrir le regard et d’amener un débat critique… Pour cette 11ème édition, l’accent est mis sur quelques thèmes majeurs du monde globalisé : la consommation sous toutes ses formes, les défis de l’environnement, les droits des femmes, mais aussi les côtés cachés des réseaux sociaux et méconnus des Etats-Unis… Dans ce monde du matériel, le ‘Festival’ est une fête spirituelle… »Résultat de recherche d'images pour "Zlatina Rousseva millenium photos"

Zlatina Rousseva, directrice artistique

Pour la  Clôture, le vendredi 29, à 19h, après la« Cérémonie de Remise des Prix », nous découvrirons le film « On her Shoulders » (Alexandria Bombach/USA/2018/95’/« meilleur Film documentaire » au « Sundance Film Festival »/film et réalisatrice primés dans de nombreux Festivals aux Etats-Unis), le récit puissant d’une femme, Nadia Murad, âgée de 23 ans, en 2016, lors du tournage, qui parcourt le monde, s’exprimant, depuis lors, devant les plus hautes sphères politiques, afin de défendre les Yézidis, une communauté kurdophone, essentiellement établie en Irak, un pays que des milliers de leurs membres ont dû quitter, suite à l’invasion de l’armée de l’auto-proclamé « Etat Islamique ».

Résultat de recherche d'images pour ""On her Shoulders" film photos"

Nadia Murad, « Prix Nobel de la Paix », en 2018, dans « On her Shoulders » (c) Alexandria Bombach

Synopsis : « Nadia Murad, Irakienne Yézidi, ayant survécu au génocide et à l’esclavage sexuel fomenté par l’Etat Islamique, partage, désormais, sa dure expérience, elle qui est devenue la voix de son peuple… »

Nadia Murad, jeune dame sportive, aujourd’hui âgée de 25 ans, assista, le 15 août 2014, dans sa Ville de Sinjar, à des exécutions par balles ou décapitations, de très nombreux adultes et adolescents, ses cinq frères comptant parmi les victimes. Prisonnière, elle subit de nombreux viols, avant de réussir à s’échapper.

« J’aimerais ne pas avoir à raconter aux gens ce qui m’est arrivé… J’aimerais qu’on me connaisse comme une couturière de premier ordre, une excellente athlète, étudiante, maquilleuse, agricultrice… », dit elle, en toute simplicité.

Pour ses efforts en vue de mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre, soulignons qu’en 2018, elle obtint- en partage avec Denis Mukwege, le réputé gynécologue congolais – le « Prix Nobel de la Paix », après avoir reçu, en 2016, le « Prix des Droix de l’Homme Vaclav Havel », décerné par l’ « Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe », à Strasbourg, ainsi que le « Prix Sakharov », du « Parlement Européen », à Bruxelles. Le, l’ « ONU » la nomme « Ambassadrice de bonne Volonté ».

Nous évoquions la Clôture du Festival, … mais celui-ci ne se terminera réellement que le samedi 30 mars, dès 15h, avec une « Journée des Films primés », nous proposant 8 documentaires :

*** 4 au « Cinéma Galeries » :

  • 15h : « Prix Compétition Vision Jeune » ;
  • 17h : « Prix Cinergie du meilleur Espoir belge » ;
  • 19h : « Objectif d’Or » (le « Grand-Prix » du Festival) ;
  • 21h : « Prix spécial du Jury ».

*** 4 au « Cinéma Vendôme » :

  • 15h « Prix du meilleur Scénario » ;
  • 17h « Prix du meilleur Film belge/Prix de la Critique » ;
  • 19h « Objetif de Bronze » ;
  • 21h « 0bjectif Argent ».

« La compétition internationale met en avant les films qui traitent des grands enjeux de notre époque, tout en bouleversant notre vision du monde, se distinguant par la qualité et l’originalité du regard de leurs réalisateurs. Ces films, sensibles et touchants, nous présenteront des personnages déterminés à avoir un impact sur le monde qui les entoure. Le documentaire de cette sélection internationale qui portera son message avec le plus de force et d’authenticité recevra l’ ‘Objectif d’Or’  «  (Zlatina Rousseva).

Notons qu’à l’exception de « Welcome to Sodom », tous les documentaires de cette compétition, produits par 16 pays, africains, américains et européens, nous seront proposés en Premières belges, le film présenté lors de la Soirée d’Ouverture, « Too Beautiful-our Right to fight », faisant partie de cette sélection.

15 Films en Compétition internationale :

Résultat de recherche d'images pour "A thousand girls like me film photos"

« A thousand Girls like me » (c) Sahra Mani / »First Hand Films »

– « América » (Erick Stoll & Chase Whiteside/USA/2018/76’/« Aventure »/Ma. 26/21h15).

Synopsis : « C’est l’histoire émouvante et inspirante de trois frères réunis pour prendre soin de leur
charismatique grand-mère de 93 ans, América. Les frères, qui sont encore de jeunes hommes, doivent apprivoiser le fossé entre leurs désirs d’adolescents et les responsabilités d’adulte qu’il leur incombe alors qu’ils apprennent à subvenir aux besoins quotidiens de leur grand-mère… »

– « A thousand Girls like me » (Sahra Mani/Afghanistan-Fra./2018/80’/« Vendôme »/Me. 27/19h/en présence de la réalisatrice).

Synopsis : « Khatera, jeune femme afghane de 23 ans victime d’abus sexuels depuis des années par son père,
décide de porter plainte contre lui. S’ensuit alors un combat contre sa famille, les traditions de son pays et l’archaïsme du système judiciaire afghan. Ce documentaire raconte la lutte obstinée d’une femme pour faire entendre sa voix et faire valoir ses droits… »

– « Children of the Snowland » (Zara Balfour & Marcus Stephenson/UK-Népal/2018/98’/« Prix du meilleur Documentaire international », en 2018, au « DOC LA Festival », à Los Angeles/Film primé à Malte, au Royaume-Uni et en Suisse/« Vendôme »/Ma. 26/20h30).

Synopsis : « Dans les villages montagnards du Népal, dès quatre ans, certains enfants sont envoyés à Katmandou, la capitale, pour y étudier. À 16 ans, trois adolescents reprennent le trek vers chez eux. Après plus de dix ans, les retrouvailles mettent en évidence un choc inter-générationnel et le contraste des modes de vie… »

– « Coeur de Pierre » (Claire Billet & Olivier Jobard/Fra./2018/89’/« Aventure »/Sa. 23/21h15 & « Galeries »/Je. 28/20h30/en présence des réalisateurs et de représentants de la « Croix Rouge »).

Synopsis : « Après un périple éreintant de plusieurs années depuis son Afghanistan natal, Ghorban est arrivé en France, seul et clandestinement, à l’âge de douze ans. Les réalisateurs l’ont suivi pendant huit ans. Ils ont filmé son passage de l’enfance à l’âge adulte et le long parcours de demandeur d’asile… »

« Dark Eden » (Michael Beamish & Jasmin Herold/All./2017/80’/« Vendôme »/Di. 24/16h, avec débat & je. 28/20h45, en présence des réalisateurs).

Synopsis : « En quête d’une réponse à la question “Quel est le prix pour une vie meilleure ?”, les réalisateurs
explorent Fort McMurray, dans l’extrême nord du Canada, où se trouvent le plus grand projet industriel et la troisième plus grande réserve de pétrole au monde, des gens du monde entier venantt ici pour gagner des salaires élevés au détriment de l’environnement… »

– « Easy Lessons » (Dorottya Zurbò/Hon./2018/78’/« Vendôme »/Me. 27/21h15).

Synopsis : « Kafya, réfugiée Somalienne de 17 ans à Budapest, a fui un mariage forcé grâce à sa mère. Avec pudeur et poésie elle lui raconte les changements personnels et culturels que cette nouvelle vie représente. Mais derrière des apparences confiantes, Kafya est confrontée à de profonds dilemmes: comment jongler entre sa
nouvelle vie occidentale et la culture musulmane dans laquelle elle a été éduquée? … »

– « L’Oeil du Tigre » (Raphaël Pfeiffer/Fra./2018/78’/« Vendôme »/Je. 28/19h/en présence du réalisateur).

Synopsis : « Laurence vit au coeur de la Mayenne avec son mari agriculteur et ses deux garçons. Son rêve :
devenir championne de Viet Vo Dao, un art martial vietnamien, … alors qu’elle n’a jamais fait de sport,
qu’elle aime faire la fête et qu’elle a perdu la vue, il y a plus de quinze ans… »

Résultat de recherche d'images pour ""Children of the Snowland" (Zara Balfour film photos"

« Children of the Snowland » (c) Zara Balfour & Marcus Stephenson)

– « Paperland » (Marie van Vollenhoven/P.B./2018/50’/« Galeries »/Sa. 23/19h &« Aventure »/Me. 27/19h30/en présence de la réalisatrice).

Synopsis :  » Vivant aux Pays-Bas, sans permis de séjour depuis vingt ans, hahib a fui la Somalie, sa terre natale, avec sa mère et son frère à l’âge de neuf ans. Il fait le bilan de son expérience à travers un mélange de mots, de musiques et de performances… »

– « Sakawa » (Ben Asamoah/Bel.-P.B./2018/81’/« Palace »/Je. 28/21h/en présence du réalisateur).

Synopsis : “Au Ghana, des centaines de personnes ont recours au ‘Sakawa’, une escroquerie financière, sur internet. Cette communauté de fraudeurs nous amène à remettre en question notre point de vue : si l’Europe pille le continent africain depuis des siècles, les jeunes Ghanéens ne font-ils pas qu’exploiter les ressources qui sont à leur disposition ? … »

– « Sheep Hero » (Ton Van Zantvoort/P.B./2018/81’/1ère belge/« Vendôme »/Je. 28/20h30/en présence du réalisateur).

Synopsis : « Stijn, un idéaliste de nature joyeuse et détendue, est l’un des derniers bergers à travailler de
manière traditionnelle aux Pays-Bas. Mais de nos jours, il ne reste plus grand-chose de l’aspect romantique et paisible que nous associons à la tradition séculaire de l’élevage de moutons… »

– « Welcome to Sodom » (Christian Krönes & Florian Weigensamer/Aut.-Ghana/92’/« Galeries »/Di. 24/21h).

Synopsis : « À Accra, au Ghana, sa banlieue d’Agbogbloshie, la plus grande décharge électronique au monde est l’un des endroits les plus toxiques sur terre. Sous le nom de ‘Sodom’, près de 6.000 femmes, hommes et enfants travaillent et vivent ici, recevant, par an, près de 250.000 tonnes d’ordinateurs, smartphones, climatiseurs et autres appareils usagers d’un monde électrisé et numérique lointain… »

– « When Lambs become Lions » (Jon Kasbe/USA/2018/79’/1ère belge/« Galeries »/Je. 28/19h).

Synopsis : « Que faire quand son domaine d’activité professionnel bascule dans l’illégalité? En marge d’une réserve naturelle, un marchand d’ivoire et son cousin garde forestier tentent de subvenir aux besoins de leurs familles. Leur engagement professionnel les oppose. Ils risquent la mort ou l’arrestation… »

– « When the War comes » (Jan Gebert/R.Tch.-Cro./2018/76’/« Aventure »/Je. 28/20h45/en présence du réalisateur).

Synopsis : « Peter Švrče, jeune homme sûr de lui et ambitieux s’inquiète de l’avenir de la Slovaquie et de l’arrivée de migrants. Son organisation nationaliste, ‘Slovenskí Branci’, a pour mission de former les vrais leaders de demain par la discipline, la hiérarchie et l’entraînement… »

– « Women with Gunpowder Earings » (Reza Farahmand/Iran/2018/77’/« Galeries »/Sa. 23/21h).

Synopsis : « Irak 2016, l’armée irakienne repousse les troupes de Daesh. L’intérêt de Noor Al-Helli, journaliste,
glisse des combats sur le front vers le camp de réfugiés des familles de l’auto-proclamé État Islamique. Elle décide de recueillir les récits, plaintes et prises de position de celles et ceux qui côtoient quotidiennement les djihadistes… »Résultat de recherche d'images pour ""Women with Gunpowder Earings" film photos"

« Women with Gunpowder Earings » (c) Reza Farahmand

Pour la « Compétition Nationale », 13 documentaires ont été retenus, 7 d’entre eux étant présentés en Premières belges, dont l’un, « Un Pays plus beau qu’avant » (Hannes Verhoustraete/2018/70’/« Vendôme »/ Sa. 23/19h/en présence du réalisateur) l’étant même en Première mondiale. Parmi ces 13 films, notons :

– « The Way back » (Maxime Jennes & Dimitri Petrovic/2019/66’/« Palace »/25/19h/en présence des réalisateurs), un film dont nous tenons à souligner l’excellent accompagnement musical.

Synopsis : « Depuis Bagdad, Hussein a franchi terres, mers et frontières pour arriver à Bruxelles. Ensuite, De Bruxelles jusqu’ Athènes, il nous emmène sur la route de milliers de migrants, leur donnant la parole…Résultat de recherche d'images pour ""The Way back" (Maxime Jennes photos"

« The Way back » (c) Maxime Jennes & Dimitri Petrovic

En ce qui concerne la« Compétition Vision Jeunes », le Jury est constitué de jeunes cinéphiles, 8 documentaires étant soumis à leur appréciation.

Venons en aux films projetés hors compétition, dont 6 autres documentaires belges, l’un d’eux, « Les Lunes rousses » (Tülin Özdemir/ 2019/98’/« Palace »/Me. 27/19 h/en présence de la réalisatrice), étant programmé en Première mondiale, cette section s’intitulant « Panorama – Cinéma belge », une place spéciale étant accordée aux jeunes cinéastes et à leurs premiers films.

Au sein d’une section nommée « Les Incontournables », nous trouvons 10 films, produits par l’Allemagne, la Bulgarie, le Canada, la Chine, la Finlande, la France, Madagascar, la République tchèque, la Slovaquie, l’Ukraine et le Vénézuela. Parmi eux, une Première européenne, « Nofinofy » (Michaël Andrianaly/Fra.-Madagascar/2019/73’/« Vendôme »/Lu. 25/21h/en présence du réalisateur).

Produits par la Biélorussie, le Canada, l’Espagne, l’Estonie, l’Ethiopie, la France, Haïti, l’Iran, Israël, la Pologne, le Royaume-Uni, la Russie et l’Ukraine, 12 documentaires, dont l’un, « # Expression » (Belal Taheri/Iran/2018/45’/« Galeries »/Di. 24/18h & « Aventure »/Me. 27/21h/en présence du réalisateur), l’étant en Première européenne, sont programmés au sein de la section « Nouveaux Regards ».

Relevons encore deux séances spéciales, l’une, en partenariat avec le « Centre Culturel Coréen » bruxellois, consacrée à la Corée du Sud. Ainsi, à l’occasion du 100ème anniversaire du Cinéma Coréen, nous pourrons voir “Coming to you, Minu” (Jee Hyewon/2018/91’/« Vendôme »/Lu. 25/19h).Résultat de recherche d'images pour "“Coming to you, Minu” (Jee Hyewon photos"

Un chanteur népalais, migrant illégal, dans “Coming to you, Minu” (c) Jee Hyewon

Synopsis :  » ‘Coming to You, Minu’ rend hommage au chanteur népalais Minu, migrant illégal sur le territoire sud-coréen, renvoyé chez lui, les membres de son ancien groupe musical lui rendant visite au Népal, quelques temps après son expulsion de la Corée du Sud… »

Quant à l’autre, elle concernera la Roumanie, qui fête, cette année, les 100 ans de son indépendance, alors que la République de Roumanie assure, jusqu’au dimanche 30 juin, la Présidence du « Conseil de l’Union Européenne ». En son honneur « Milenium » programme, en Première belge, « Timebox » (2018/69’/« Aventure »/Ma. 26/19h30/ en présence de la réalisatrice), le premier long-métrage de Nora Agapi, lauréate du « Prix du meilleur Documentaire » du « Festival International du Film documentaire », à Jihlava, en République tchèque, .
Résultat de recherche d'images pour ""Timebox" (Nora Agapi film photos"

« Timebox » (c) Nora Agapi/ »Cineuropa »

Synopsis : « Nora Agapi nous propose un véritable témoignage du passé communiste de la Roumanie, grâce à une immersion dans les mémoires de son père, photographe et réalisateur roumain dont les archives nous font voyager à travers 50 ans de sa vie… »

Egalement programmée, en partenariat avec le « Festival Maintenant », une journée spéciale, consacrée au climat, le dimanche 24, de 11h à 22h, au « Vendôme », nous proposant 4 longs-métrages, dont, à 11h, un documentaire australien, en Première belge, « Blue » (Karina Holden/2017/77′), dont la projection sera suivie d’un débat (ce film étant, aussi, prévu, sans débat, le mardi 26, à 19h, dans une salle des « Galeries » ), les 3 autres films étant programmés à 14h30, 18h et 20h15, différentes activités étant prévues, en marge des projections.Résultat de recherche d'images pour ""Blue" (Karina Holden film photos"

« Blue » (c) Karina Holden/ »Transmission Films »

Synopsis : « D’ici 2050, les mers contiendront plus de plastique que de poissons. Avec l’industrialisation massive des océans, plus de la moitié de la vie marine a déjà disparu. La pêche à l’échelle industrielle, la destruction des habitats naturels, les extinctions d’espèces et la pollution mettent les océans en péril… »

En partenariat avec « Bozar », notons encore la section « Panorama America » présentant 7 films, produits par le Brésil, les Etats-Unis, l’Irlande et l’Uruguay, montrant le côté méconnu des Etats-Unis, dont l’impact des décisions politiques prises par Donald Trump, ceci nous aidant à mieux comprendre les phénomènes et stratégies ayant un impact sur nos culture et économie européennes.

Enfin, outre des rencontres réservées aux professionnels, n’oublions pas l’organisation ce deux « Master Classes », l’une sur « le statut d’artiste et les droit d’auteur » (« Galeries »/Me. 27/de 16h à 19h) et l’autre, en anglais, sur le « making of » d’un documentaire italien, de l’écriture de son scénario à son tournage, l’un de ses réalisateurs, Giorgio Ferrero, étant invité à« décrire la relation entre le son et l’image, le son et la musique racontant l’histoire de l’intériorité des personnages et les visuels, les histoires des lieux » (« Vendôme »/Ma. 26/de 20h45 à 22h).

Au préalable, à 19h, nous aurons assisté à la projection, en Première belge, de « Beautiful Things » (Federico Biasin & Giorgio Ferrero/2018/96’/lauréat de plusieurs Prix, dont ceux, en 2018, de « meilleur Film italien » à la « Mostra de Venise », « du Jury », au « Festival du Film italien d’Annecy », ainsi que le « Next:Wave », au « CPH:DOX », à Copenhague).

Prix par séance (à l’exception des Soirées d’Ouverture et de Clôture) : 6€ (4€ pour les étudiants et seniors / 1€25 pour les « Article 27 »). Prix d’accès aux Soirées d’Ouverture et de Clôture : 8€ (6€ pour les étudiants, enseignants et seniors). Réservations : reservation@festivalmillenium.org. Carnets-Programmes gratuits : incluant les synopsis, disponibles aux entrées de « Bozar » et des cinémas. Site web : http://www.festivalmillenium.org.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s