Les professeurs de morale saisissent la justice #morale #justice #education

enseignement

Le 25 mars, la Cour constitutionnelle a jugé que les parents n’étaient pas obligés de choisir entre religion et morale. Le cours de morale étant devenu un « cours de morale inspirée par le libre examen », elle en déduit qu’il s’agit désormais d’un « cours engagé » qui « autorise le titulaire de ce cours à témoigner en faveur d’un système philosophique déterminé. » La morale serait donc inscrite dans une doctrine précise, et donc à l’encontre des principes fondamentaux de neutralité.

La Communauté française va permettre aux élèves d’être dispensés des cours de religion ou de morale, et ce dès septembre. Il inquiète les profs de morale, qui redoutent de perdre des élèves.. Réuni ce 2 mai à Huy, un collectif de parents d’élèves va se constituer en association de fait avant, sans doute, de s’habiller en ASBL. Elles envisagent (« sérieusement ») d’attaquer (à Strasbourg sans doute) l’arrêt de la Cour. « Nous voulons prouver que les professeurs de morale sont des profs neutres », explique Pierre-Stéphane Lebluy, l’un des membres du collectif.

 

Shervin Labani

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s