Rencontre au sommet Mischael Modrikamen-Leoluca Orlando (maire de Palerme): respect mais divergences notables! #italie #bruxelles #politique #partipopulaire #modrikamen

PALERMO

Henry BORZI, envoyé spécial de nos quotidiens brusselsdiplomatic.com & brussels-star.com

Henry BORZI, envoyé spécial de nos quotidiens brusselsdiplomatic.com & brussels-star.com

De notre envoyé spécial Henry BORZI

 

La journée d’hier a donné lieu à une rencontre au sommet à la mairie de Palerme où le maire centriste Léoluca Orlandi, ancien député dont l’expérience en politique italienne est impressionnante (chrétien démocrae de gauche puis italia dei Valori) a reçu avec grande gentillesse et grande urbanité le président du PP Mischaël Modrikamen

Rencontre au sommet avec le maire de Palerme Leoluca Orlando

Rencontre au sommet avec le maire de Palerme Leoluca Orlando

ainsi que les députés André-Pierre Puget et Aldo Carcaci et leurs délégués.

Leoluca Orlando, vice-président de ALDE (Alliance des démocrates libéraux européens) connaît bien Bruxelles puisqu’il a siégé au parlement européen et a été élu dernièrement pour la quatrième fois maire de Palerme

Le drapeau belge flottait en signe d’accueil à la mairie de Palerme.

La question essentielle abordée par les hommes politiques était bien entendu celle de l’immigration et de l’accueil des réfugiés et personnes qui arrivent par bateau.

Le maire de Palerme a remis à la délégation belge un texte s’appelant “Dalla Migrazione come sofferenza alla mobilità come diritto.”: de la migration comme souffrance à la mobilité comme droit.

Le texte envisage l’abolition du permis de séjour et un droit de résidence comme citoyen plutôt qu’un droit de résidence lié à la nationalité. Le texte part des principes du migrant à respecter comme personne humaine et du droit à la migration car selon le texte, personne n’est responsable de l’endroit où il est né. Pour ce document la migration doit cesser d’être vue sous un aspect culturel, religieux et de protection des territoires. Leoluca Orlando a répété hier sa position à la RAI etil interpelle directement l’UE sur la question du permis de séjour à abolir

Le débat a été riche et très polarisant, dans la courtoisie et l’amitié cependant entre Leoluca Orlando et le président du PP Mischaël Modrikamen et le député Aldo Carcaci. Mischaël Modrikamen a rappelé les priorités du parti populaire en matière d’immigration: mieux accueillir et intégrer par la langue et le travail ceux qui se trouvent déjà sur le territoire européen. Selon lui, il est illusoire de prendre encore chez nous plus de primo-arrivants qui ne connaissent ni la langue, ni les coutumes du territoire européen et dont l’insertion sur le marché du travail sera problématique. Avec comme perspective de bénéficier des revenus de remplacement alors que notre sécurité sociale serait fortement obérée par un afflux considérable de migrants.  Il y a actuellement 500000 chômeurs en Belgique -dont beaucoup ne sont même plus repris dans les statistiques-, dont de très nombreux nationaux qui doivent aussi

Le député Aldo Carcaci, une contribution très engagée au débat

Le député Aldo Carcaci, une contribution très engagée au débat

travailler.

Le député Aldo Carcaci a rappelé la nature très différente de l’immigration italienne -et notamment sicilienne-des années 50 en Belgique: une immigration provenant d’un pays qui partageait la même religion que la Belgique, dans une période de plein emploi où la Belgique avait besoin de main d’oeuvre étrangère.  Une très grande différence de nature donc avec l’immigration des années 50.

On le comprendra, les 2 visions sont diamétralement opposées. La vision des représentants belges était fort différente de celle du maire de Palerme et cela a nourri un débat extrêmement constructif.

Henry BORZI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s