ENTRETIEN AVEC ROMAIN RENARD

RomainRenard

Ce 22 mai, au « Moof Museum », à Bruxelles, puis à la « Ferme du Biéreau », à « Angoulème-la-Neuve » (Ottignies-Louvain-la-Neuve, en fait), à l’occasion d’un après-midi et d’une soirée consacrés à la BD contemporaine (remise des Prix « Raymond Leblanc » et « Diagonale ») , quelques jeunes auteurs étaient récompensés. Parmi eux, Romain Renard, qui, illustrateur du « city-guide », de « Lonely Planet », sur « Montréal/Québec », auteur de quatre bandes dessinées « one shot » publiées par « Casterman » (dont « American Seasons », avec Yves Vasseur au scénario, reconnu comme meilleur album au « Festival du Polar », de Cognac) a publié, en octobre 2013, « Melville, l’Histoire de Samuel Beauclair » (128 p.) chez « Le Lombard ».

 

Né en 1975, diplômé de Saint-Luc, à Bruxelles, il assista Franco Dragone, à Las Vegas, comme « story boarder » – ilustrateur, pour « Le Rêve », et prépara, à La Louvière, comme assistant directeur artistique, une autre production du « Cirque du Soleil », … pour le Moyen Orient, cette fois.

 

Pour l’ « Imagénarium » de la « Cité BD » de la « Foire du Livre » 2014, sur le site de « Tour et Taxis », il réalisa un spectacle multimédia époustouflant, utilisant, avec brio, plusieurs volumes, ou autres surfaces, en guise d’écrans.

 

Ayant travaillé à l’élaboration de jeux vidéo, il a composé pour le groupe rock « Rom » et a des projets de réalisation de courts métrages cinématographiques. Dans ce secteur, il rêve d’une adaptation autour de « Melvile », à moins que, scénographe, il ne puisse porter son histoire, « life », à « Wolubilis » ou sur une autre scène. … Rien d’impossible pour cet homme orchestre, à la Jacques Brel, au vu de ses multiples capacités! …

 

En attendant, si « Cosey » recommandait  des musiques à écouter pour lire les aventures de son personnage favori, « Jonathan », Romain Renard crée lui-même ses compositions musicales écrivant : « Chaque dessinateur, lorsqu’il travaille, a sa propre musique en tête. Ce sont ses notes intérieures qui résonnent. Elles accompagnent un geste, un mouvement, accentuent une émotion, une expression. Ce sont des bruits, des sons, des accords que l’on s’invente, c’est ce que l’on ne voit pas, mais qui est pourtant bien dessiné.  Et c’est cette bande sonore que j’ai tenté de restituer pour ce récit ». Cette dernière, longue de plus d’une heure, est disponible via l’application « iPad », sur « Apple Store », « Melville », vous permettant une lecture inédite de cet album, grâce, également, à d’autres « bonus ». A découvrir, assurément! …


Quoi d’étonnant que Romain Renard ne remporte, ainsi, le « Prix du Meilleur Album » 2014, avec « Melvile, l’Histoire de Samuel Beauclair »!

Melville

http://bdzoom.com/66960/bd-de-la-semaine/%C2%AB-melvile-%C2%BB-par-romain-renard/

Et pour vous donner, encore plus, l’envie de lire cet album, voici le résumé qu’il en fait : « Après un premier roman, Samuel Beauclair s’installe à Melvile, dans une maison ayant appartenu à son père, lui-même romancier. En proie à une dépression créative et amoureuse, il ne parvient plus à écrire. Il espère trouver, dans les lieux de son enfance, une nouvelle sérénité, loin des noirceurs du passé. A la suite d’une double rencontre, celle des frère et soeur, Rachel et David, Samuel ouvrira des portes trop longtemps restées closes.Mais c’était sans compter qu’ici, à Melvile, ville perdue dans la montagne aux forêts séculaires, certains démons, certaines légendes prennent chair et corps bien plus facilement qu’ailleurs » …

 

Yves CALBERT

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s